quintan

QUINTAN

(kin-tan) s. m.
Terme de manége. Mannequin monté sur un pivot et armé d'un fouet ou d'un bâton ; quand, le frappant maladroitement, on le fait tourner, on reçoit sur le dos un coup. Courir le quintan. On dit aussi faquin.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Tireront leur coup de pistolet en courant contre la teste d'un chevalier qui sera peint en façon de quintan [LA COLOMBIÈRE, Théât. d'hon. t. I, p. 547, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Le même que quintaine.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

quintan

QUINTAN. s. m. T. de Manége. Mannequin qui est monté sur un pivot, et qui a la main armée d'un fouet ou d'un bâton, de manière que, lorsqu'on le frappe maladroitement avec la lance et qu'on le fait tourner, il en donne un coup sur le dos du cavalier. Courir le quintan. On dit autrement, Faquin.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835