récidive

récidive

n.f. [ du lat. recidivus, qui revient ]
1. Dans le langage juridique, action de commettre une nouvelle infraction après une première condamnation pour des faits de même nature (par opp. à réitération) : En cas de récidive, la peine sera doublée.
2. Réapparition d'une maladie, d'un mal dont un sujet déjà atteint avait complètement guéri : Une récidive de son zona.

RÉCIDIVE

(ré-si-di-v') s. f.
Terme de médecine. Réapparition d'une maladie après le rétablissement complet de la santé, au bout d'un laps de temps indéfini qui quelquefois se compte par années. La récidive d'une tumeur qui avait été extirpée.
Action de retomber en la même faute, le même délit, le même crime.
Qu'il ne serait permis de railler Homère deux fois, et qu'on ne permettrait point la récidive [FONT., Jugement de Plut.]
Les nouveaux traits contre Louis XIV, répandus dans le discours sur la polysynodie, étaient regardés comme une récidive, et comme un oubli impardonnable du repentir que l'abbé de Saint-Pierre avait paru témoigner dans la précédente accusation [D'ALEMB., Éloges, l'Ab. de St-Pierre, note 15]
Le châtiment d'une faute s'accroîtra par les récidives [RAYNAL, Hist. phil. I, 8]
Des peines de la récidive pour crimes et délits : Quiconque, ayant été condamné à une peine afflictive ou infamante, aura commis un second crime... [, Code pénal, liv. I, ch. 4]
Par analogie, faute d'action ou de langage où l'on retombe.
De pas mis avec rien tu fais la récidive ; Et c'est, comme on t'a dit, trop d'une négative [MOL., Femm. sav. II, 6]
Elles craignaient avec raison qu'après les avoir surprises la nuit dernière, il ne leur sût mauvais gré de la récidive [LESAGE, Diabl. boit. 5]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ils [des gens affectés de hernie, de maigres devenus gras] ont laissé de porter le brayer sans aucune recidive [PARÉ, VI, 15]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. recidivus, sujet à retomber, de re, et cadere, tomber (voy. CHOIR).

récidive

RÉCIDIVE. n. f. Rechute dans une faute; Action de commettre de nouveau le même délit, le même crime. En cas de récidive. À la première récidive, il sera puni. Il y a récidive. La récidive entraîne une peine plus forte que celle à laquelle on a été condamné précédemment. Être accusé de vol avec récidive.

En termes de Médecine, il signifie Réapparition d'une maladie après une guérison en apparence complète et au bout d'un laps de temps quelquefois fort long. La récidive d'une tumeur.

récidive


RÉCIDIVE, s. f. RÉCIDIVER, v. n. [1re é fer. dern. e muet au 1er, é fer. au 2d.] Ils expriment l'action de retomber dans une faûte. "On ne pardone pas les récidives. En câs de récidive. "À~ la première récidive, ou, si vous récidivez, vous serez puni. Prenez garde à la récidive, à récidiver. "Il a récidivé: il sera mulcté.
   Rem. * Le tracucteur de l'Hist. d'Angl. d'Hume, fait de récidivé un adjectif: des perfidies récidivées: des infortunes récidivées. Il erre conséquemment, puisqu'il fait récidiver actif. "C'étoit une coutume des Rois d'Angleterre de récidiver leur couronnement trois fois dans l'année. Dans cette phrâse, outre l'irrégularité du régime, il y a l'impropriété du mot; car récidiver, ne se dit que des faûtes, des crimes; et ainsi il se prend toujours en mauvaise part: récidiver, c'est retomber: qu'est-ce qu'un couronement que l'on retombe. = * On troûve aussi cet avis dans le Journal de Paris. "Les comédiens (François) prennent le parti de récidiver le même avis. — Si cela était venu de la Province, ou en aurait bien ri dans la Capitale.

Synonymes et Contraires

récidive

nom féminin récidive
Réapparition de.
recommencement, répétition, reprise.
Traductions

récidive

recidivism, repeat, relapseυποτροπιασμόςrecidiveRecidivatilbagefaldåterfall (ʀesidiv)
nom féminin
action de refaire la même erreur

récidive

[ʀesidiv] nf
(DROIT)repeat offence (Grande-Bretagne), repeat offense (USA)
(MÉDECINE)recurrence