récollection

(Mot repris de récollections)

RÉCOLLECTION

(ré-ko-lè-ksion) s. f.
Terme de spiritualité. Sorte de méditation par laquelle on se recueille et l'on rappelle toutes ses idées pour se les rendre présentes.
Il faut être libre de toute inquiétude, de toute passion forte ; en un mot, il faut un silence et une récollection parfaite pour entendre intérieurement la voix de Dieu [BOSSUET, Sermons, 2e exhort. pour une visite.]
Sans négliger l'œuvre de Dieu, on peut s'y comporter avec plus d'attention à Dieu même, avec plus de récollection, avec moins de dissipation [BOURDAL., Pensées, t. I, p. 432]
Terme de philosophie. Effort que fait la mémoire pour retrouver une idée qu'elle a perdue, en l'absence de la perception qui pourrait reproduire cette idée.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    De tout ce que j'ai veu et cogneu par l'espace dudit temps, j'ay fait une entiere recollection, n'ayant rien espargné pour en tirer la mouelle [PARÉ, Au lecteur.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. recollectionem, de recolligere (voy. RECUEILLIR).

récollection

RÉCOLLECTION. n. f. T. de Spiritualité. Action par laquelle on se recueille. Profonde récollection. Récollection intérieure. Ils se sont réunis en une journée de récollection. Il est vieux.

récollection


RÉCOLLECTION, s. f. SE RÉCOLLIGER, v. réc. [Rékolèk-cion, récoligé: 1re é fer. 3e è moy. au 1er, 4e é fer. au 2d. Richelet écrit recollection sans accent.] Recueillement, se recueillir. = Le Verbe est vieux, même chez les Ascétiques: le substantif se dit encore en style de dévotion. Jour de récollection. * On disait autrefois, il faut se récolliger, pour bien faire son examen. On dit aujourd'hui, il faut se recueuillir.

Traductions

récollection

recollection