récolligé, ée

RÉCOLLIGÉ, ÉE

(ré-kol-li-jée, jée) part. passé de récolliger
L'onction de la dévotion ne peut se conserver que dans une âme silencieuse et parfaitement récolligée, attentive sur soi-même [BOSSUET, Instr. aux ursul. sur le silence, 1]
Établissez en vous-mêmes le silence, inspirez-le dans les autres, et croyez que c'est l'élément de votre perfection d'être retirées, intérieures et récolligées [ID., Sermons, 3e exhort. pour une visite.]