récréer

(Mot repris de récréera)

récréer

v.t. [ lat. recreare ]
Litt. Divertir par un amusement quelconque : Faire des efforts pour récréer les enfants un jour de pluie amuser, distraire ; ennuyer, lasser
Remarque: Ne pas confondre avec recréer.

se récréer

v.pr.
Se délasser ; se divertir.

RÉCRÉER

(ré-kré-é) v. a.Il se conjugue comme créer.
Ranimer comme par une seconde existence. Le vin récrée les esprits.
Le soleil dissipe la nue, Récrée et puis pénètre enfin le cavalier [LA FONT., Fabl. VI, 3]
Je suspendais mon application, et je récréais mes yeux avec de la musique [J. J. ROUSS., Confess. V]
Le vert récrée la vue, il fait plaisir à la vue.
Par extension, délasser du travail par quelque amusement. Il faut des jeux qui récréent, et qui ne fatiguent pas l'esprit.
Les chagrins ne sauraient faire impression sur toi ; chaque instant te montre des choses nouvelles ; tout ce que tu vois te récrée et te fait passer le temps sans le sentir [MONTESQ., Lett. pers. 9]
Se récréer, v. réfl. Prendre de la récréation, se distraire. Il faut que l'esprit se récrée de temps en temps.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Et teles delettacions ont ceulx qui querent eulz refere ou recreer pour oster deffaute et indigence [ORESME, Eth. 224]
  • XVIe s.
    Pantagruel, quelque jour, pour se recreer de son estude, se pourmenoyt vers les faulxbourgs Saint-Marceau [RAB., Pant. II, 15]
    Cest appetit de varieté ne se peult mieulx recreer [satisfaire] que en l'histoire [AMYOT, Préf. XIII, 42]
    Quand il se vouloit un peu recreer et reposer, il passoit son temps à composer des livres [ID., Caton, 51]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. recrear ; ital. ricreare ; du lat. recreare (qui, entre autres, a aussi le sens de réjouir), de re, et creare, créer.

recréer

RECRÉER. v. tr. Donner une nouvelle existence, remettre sur pied. On a recréé ce tribunal peu de temps après sa suppression. Cette charge fut recréée sous un autre nom.

récréer

RÉCRÉER. v. tr. Réjouir, divertir, délasser. Il faut des jeux qui récréent et qui ne fatiguent pas l'esprit. Quand on a beaucoup travaillé il est bon de se récréer un peu.

Il s'emploie aussi figurément. Le vin récrée les esprits, Le vin ranime les esprits, Le vert récrée la vue, Le vert est agréable à la vue.

recréer

Recréer, Recreare, Oblectare, Reficere, Animum suum ducere, Remittere animum.

Cela recrée les esprits à le veoir, Illud animos visu recreat.

Se recréer, Dare se iucunditati, Relaxare se.

Cela me recrée et resjouit, etc. Iuuat me haec praeclara nomina sic concidisse.

Où t'es tu recreé si long temps? Vbi te oblectasti tam diu?

L'hyver auquel on fait bonne chere, nous invite et recrée, Inuitat genialis hyems.

Ce furent festes où on se recrea fort, Hilara fuerunt festa.

Aucunesfois ils se recréent, Interdum relaxantur.

recréer


RECRÉER, v. act. [Il difère du verbe précédent, par la 1re syll. qui est un e muet: plusieurs Imprimeurs les confondent: ils doivent y faire atention. L'Acad. ne met pas recréer, parce qu'elle omet un grand nombre de ces verbes réduplicatifs.] Créer une seconde fois. Il ne se dit qu'abusivement et au figuré. "L'Auteur a su rajeunir et récréer son sujet, par la manière, dont il l'a traité. Journ. de Paris. Il falait, recréer, sans acccent sur le 1er e.

Synonymes et Contraires

récréer (se)

verbe pronominal récréer (se)
Littéraire. Prendre du bon temps.
s'amuser, se distraire, se divertir -littéraire: s'ébaudir, s'égayer, s'esbaudir.