rédiger

(Mot repris de rédigeassiez)

rédiger

v.t. [ du lat. redigere, réduire à ]
Exprimer par écrit, dans l'ordre voulu et selon une forme donnée : Rédiger un contrat libeller écrire

RÉDIGER

(ré-di-jé. Le g prend un e devant a et o ; rédigeant, rédigeons) v. a.
Compiler et mettre en ordre. Rédiger les ordonnances de nos rois.
Réduire un écrit, un discours à ce qu'ils ont d'essentiel, les mettre en moins de paroles.
[Fontenelle] ayant rédigé en français, avec un grand succès, la savante Histoire des oracles de Van Dale, les jésuites le persécutèrent [VOLT., Mél. litt. Lett. au prince de ***, VII, Fontenelle.]
Mettre par écrit avec ordre et suite. Vous rédigerez ce qui a été dit dans la séance. Rédiger un article, un feuilleton.
L'abbé Gérard, qui rédigea, dans l'onzième siècle, la vie d'Abeilard, abbé de Corbie [DUCLOS, Œuvr. t. IX, p. 245]
Rédiger un journal, y faire les principaux articles, et aussi diriger le reste de la rédaction.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Et pource que nous sommes maintenant au principal poinct de la matiere, redigeons [réduisons] la chose sommairement [CALV., Inst. 215]
    Le feu bruslera et redigera en cendres le cors et les os [RAB., Pant. III, 52]
    Pourquoy les Lacedemoniens ne redigeoient par escript les ordonnances de la prouesse, et ne les donnoient à lire à leurs jeunes gents [MONT., I. 187]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. redigere, de red ou re, et agere, pousser, conduire.

rédiger

RÉDIGER. v. tr. Mettre par écrit, en bon ordre, dans un style clair et convenable, des lois, des règlements, des décisions, des résolutions prises dans une assemblée, ou les matériaux d'un ouvrage, ou les idées fournies en commun pour quelque écrit que ce soit, etc. Justinien fit rédiger le droit romain par Tribonien. Il faudrait rédiger cela plus simplement. Rédiger les délibérations d'une assemblée. Rédiger le procès-verbal d'une séance. Rédiger une sentence, un arrêt. Rédiger la déposition des témoins. Rédiger un projet de loi. Rédiger un mémoire, une consultation. Cet article a été rédigé par un tel.

rediger

Rediger, c'est cohiber ce qui est en liberté, ainsi dit on, Il m'a redigé à ceste necessité, Huc me compulit, Rediger aussi est assembler ce qui est espars, Selon ce on dit, Il a redigé les annales de France, que plusieurs autheurs disent compter. Rediger aussi est remettre en sa main ce qui en avoit esté soubstrait, selon ce on dit la Reduction du havre de grace, de tel pays ou contrée, quand apres avoir esté emblé ou prins à force sur un Prince il le remet en sa main. Rediger aussi est mettre par ordre et par escrit quelque art ou autre matiere, Commendare monimentis, in tabulas inferre, posteris prodere, Prochainement à ceste signification on dit rediger une armée par bandes, Distribuere in numeros atque ordines exercitum.

Il avoit accoustumé de rediger au nombre de son mesnage plusieurs sortes de choses, et en faire compte, Res plurimum generum suppellectilis nomine expensum ferre solitus erat.

Rediger par supputations le cours des estoilles, Persequi numeris cursus syderum.

Rediger par escrit, Perscriptum, vel Perscriptum in tabulas.

Il est redigé par escrit, Memoriae proditum est.

rédiger


RÉDIGER, v. act. Voy. RÉDACTEUR.

Synonymes et Contraires

rédiger

verbe rédiger
Produire un texte.
Traductions

rédiger

redigieren, stilisierenedit, write, draught, draw up, word, draftopstellen, opmaken, redigeren, stellen, stileren, samenstellenניסח (פיעל), תחבר (פיעל), נִסֵּחַ, תִּחְבֵּרredactarredaktiredactartoimittaaredagowaćredegircompilare, redigereskrive쓰기skrivaเขียน (ʀediʒe)
verbe transitif
écrire un texte

rédiger

[ʀediʒe] vt
[+ lettre, article] → to write
[+ contrat] → to draw up