réductible

réductible

adj.
Qui peut être réduit, diminué : Les dépenses de santé sont-elles réductibles ?

RÉDUCTIBLE

(ré-du-kti-bl') adj.
Qui peut être réduit, diminué.
Toutes donations faites aux époux par leur contrat de mariage seront, lors de l'ouverture de la succession du donateur, réductibles à la portion dont la loi lui permettait de disposer [, Code Nap. art. 1090]
Qui peut être ramené à, mis sous la forme de. Un trapèze est réductible à un parallélogramme.
Le beau naît de la variété réductible à l'unité [VAUVENARGUES, Esp. hum. 46]
Il ne s'agit pas toujours de s'assujettir à la forme du syllogisme ; mais il faut que tout raisonnement soit réductible à cette forme [DIDER., Opin. des anc. philos. (Leibnitzianisme).]
Les forces parallèles pouvant être supposées se réunir à une distance infinie, elles sont réductibles à une résultante égale à leur somme et qui leur est parallèle [LAPLACE, Expos. III, 3]
Les phénomènes de polarisation produits par le mica, la chaux sulfatée, le cristal de roche, sont réellement réductibles à des forces attractives et répulsives, émanées de leurs axes [BIOT, Instit. Mém. scienc. 1812, 1er sem. p. 370]
Terme de mathématique. Qui peut être abaissé de degré.
Une nouvelle méthode pour la résolution des équations réductibles du troisième et du quatrième degré, de la quadrature du cercle infiniment approchée, de la cubature de certaines portions sphériques [FONTEN., Lagny.]
Terme de chirurgie. Qui peut être réduit, ramené à sa place. Fracture réductible. Une hernie qui n'est pas réductible. Une luxation facilement réductible.
Terme de chimie. Se dit d'un oxyde qui peut-être désoxygéné par la chaleur et les agents désoxydants. Autrefois, susceptible d'être réduit en chaux.
La pierre gypseuse est bien plus aisément réductible que ne l'est la pierre de corne, qui souffre, sans se calciner, le feu nécessaire pour la fondre [BUFF., Mém. t. III, p. 103]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Le prix de la rente constituée estoit au denier douze, par l'ordonnance du roi Charles VII de l'an 1441, reductible et rachetable à ce prix s'il n'apparoissoit du contraire [LOYSEL, 508]
    Toute rente constituée en grain ou autre espece est reductible à argent [ID., 510]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. reductum, supin de reducere (voy. RÉDUIRE). Paré, V, 1, a dit reduisible.

réductible

RÉDUCTIBLE. adj. des deux genres. Qui peut ou qui doit être réduit. On l'emploie en parlant de Figures géométriques, de mesures, de monnaies, de legs, de rentes, etc. Cette figure est réductible à une autre plus petite. Le mille marin est réductible en mètres. Les centimes sont réductibles en francs. Une fraction ordinaire réductible en fraction décimale. Un legs, une donation plus forte que la loi ne permet n'est pas nulle pour cela; elle est simplement réductible. Rente réductible.

Il se dit aussi en termes de Chirurgie. Hernie réductible. Une pareille fracture n'était pas réductible.

réductible


RÉDUCTIBLE, adj. RÉDUCTION, s. f. RÉDUIRE, v. act. RÉDUIT, s. m. [1re é fer. 2e lon. au 3e.] Réduire: je réduis, nous réduisons; je réduisois, ou réduisais; je réduisis, j'ai réduit; je réduirai; je réduirois ou réduirais; réduis; que je réduise, je réduisse;réduisant, réduit, duite. = Réduire, c'est 1°. obliger, nécessiter, contraindre. Il régit à devant les noms et les verbes: à quoi me réduisez-vous? À~ quelle extrémité suis-je réduit? "Cette incomodité m'a réduit à vivre de régime. "Je l'ai réduit à obéir.
   Et moi, par le devoir réduite à me contraindre,
   Je ne puis recevoir aucun soulagement.
       La Chaussée.
"Ne me réduisez pas à mourir de faim par vanité. Volt. = 2°. Soumettre, subjuguer "Alexandre réduisit toute l'Asie sous ses loix, sous son obéissance. "Réduire quelqu'un à la raison, à son devoir. — Réduire un cheval, le dompter, etc. = 3°. Résoûdre une chôse en un aûtre. "Réduire le blé en farine: le feu réduit le bois en cendre et en fumée. Réduire en poûdre, en cendre. Voy. POûDRE et CENDRE. = On dit le premier au figuré d' un écrit d'un ouvrage; le réfuter victorieûsement. = 4°. Mettre en petit avec les mêmes proportions: réduire un plan, un dessein, un tableau. Se réduire: "Cela se réduit à peu de chôse. Volt. = 5°. Changer d'un état en un aûtre. "Réduire un Royaume en République. = 6°. Restreindre, borner. "À~ quoi réduisez-vous vos demandes, vos prétentions? Je me réduis à la moitié de ce qui m'est dû. "Tout se réduit à dire que, etc. = 7°. Diminuer: réduire sa dépense, son train. "Il était dans une grande opulence; mais le voilà bien réduit. = En style prov. Réduire quelqu' un au petit pied; le rendre paûvre et misérable.
   RÉDUCTIBLE, qui peut être réduit. Terme didactique. "Le Marc est réductible en onces. = Qui doit être réduit. Terme de Droit. "Ce legs, cette donation est réductible
   RÉDUCTION, action de réduire. Il a tous les sens du verbe. "La réduction d'une Ville à l'obéissance: "Cette victoire fut suivie de la réduction de la plupart des villes. Maimb. La réduction d'une pinte de liqueur à une chopine. Faire la réduction d'un écu en sous: la réduction de la livre poids de marc, à la livre poids de table; de toutes les mesûres à une seule. La réduction d' un plan, d'un dessin. "Il vivait dans l'abondance; et il est aujourd'hui à l'étroit: c'est une triste réduction. = En termes de chirurgie, opération par laquelle on réduit, on fait rentrer dans leur place, les parties, qui en sont sorties. "Il faut faire la réduction dans les luxations, les fractûres, etc. = On dit en logique, la réduction à l'impossible; argument par, lequel on démontre une proposition, en faisant voir que le contraire est impossible ou absurde. = Réduction d' une rente, sa diminution à un denier plus bâs, comme du denier vingt ou du cinq pour cent, au denier vingt-cinq ou au quatre pour cent.
   RÉDUIT, retraite. "Agréable réduit: je me suis fait un petit réduit; un réduit comode et tranquile. = Lieu où plusieurs persones ont acoutumé de se rendre pour jouer, converser, etc. Aujourd'hui on dit plutôt cercle. = En termes de Fortifications, petite demi-lune ménagée dans une grande.

Traductions

réductible

reducible

réductible

פריק (ת)

réductible

einrenkbar, reduzierbar, reponibel, vereinfachbar