réduction

réduction

n.f.
1. Action de réduire, de diminuer la valeur, le nombre, l'importance de : La réduction des dépenses compression
2. Diminution de prix : Grâce à ma carte de fidélité, j'ai eu droit à une réduction supplémentaire sur cet article rabais, remise, ristourne
3. Action de reproduire à une échelle plus petite ; copie ainsi exécutée : La réduction d'une photo agrandissement maquette, miniature
4. En médecine, action de remettre en place un os luxé ou fracturé.
En réduction,
en plus petit ; en miniature.
Réduction du temps de travail ou R.T.T.,
abaissement de la durée légale du temps de travail à 35 heures, en France.

RÉDUCTION

(ré-du-ksion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
Proprement, action de réduire.
Terme de chirurgie. Opération chirurgicale qui a pour but de ramener, de remettre à leur place les os luxés ou fracturés, ou les parties molles quelconques qui ont formé hernie. La réduction d'une fracture, d'une luxation, d'une hernie.
Terme de chimie. Opération qui a pour but de ramener à l'état métallique les composés où le métal est combiné soit avec l'oxygène, soit avec le soufre, etc.
La réduction s'emploie pour faire reparaître les oxydes des métaux sous la forme métallique ; on la nomme aussi révivification ; c'est une véritable désoxydation [FOURCROY, Conn. chim. t. I, p. 95]
Terme de géométrie. Action de ramener une figure à une autre semblable, mais plus petite. Échelle de réduction. Opération par laquelle on divise une figure plane en plusieurs parties. Réduction d'un polygone en triangles. Opération par laquelle on change une figure ou un polyèdre en un autre équivalent. La réduction d'un polygone en un parallélogramme.
Terme de peinture. Copie d'un objet dans une grandeur moindre que l'original. Carreaux de réduction, carreaux que l'on trace sur un modèle, pour le copier en le réduisant, ou sur un transparent, à travers lequel on regarde ce modèle. On dit de même : faire la réduction d'un plan.
Terme de musique. Faire la réduction d'une partition, mettre les parties des divers instruments en une seule pour piano ou pour piano et chant, ou pour chant et quatuor, etc. Terme de plain-chant. Suite de notes qui descendent diatoniquement.
Opération par laquelle on trouve le rapport entre les différents nombres, les différentes mesures, les différentes monnaies, etc. Faire la réduction des deniers en sous, des sous en livres, des fractions en entiers, etc. La réduction des francs en livres et des livres en francs. Terme d'arithmétique et d'algèbre. Conversion d'une quantité en une autre équivalente, mais plus simple. La réduction de fractions au même dénominateur, opération par laquelle on ramène plusieurs fractions à un même dénominateur ; ce qui permet de les additionner, de les soustraire.
Terme d'astronomie. Action de corriger une observation des effets de la réfraction, de la parallaxe, de la précession, etc. Terme de marine. Quartier de réduction, instrument qui sert à résoudre plusieurs problèmes de pilotage, par les angles semblables. Réduction d'une route, recherche de la différence en latitude et longitude donnée par une route cinglée. Se dit aussi de l'action de déduire une route unique de deux ou plusieurs routes partielles. Se dit enfin de l'action de déterminer la forme de tous les couples à l'aide de celle des couples extrêmes et du maître couple.
Terme de logique. Réduction à l'impossible, à l'absurde, démonstration qui consiste à faire voir que le contraire d'une proposition serait impossible ou absurde.
10° Action de diminuer (signification qui est provenue des opérations de géométrie, de peinture par lesquelles on change une figure en une figure semblable, mais moindre). Réduction des dépenses. Sa fortune a subi une grande réduction. La réduction d'un liquide par l'évaporation.
La réduction [de la valeur du denier romain] était bien considérable, puisque la république gagna cinq sixièmes sur toute la monnaie de cuivre [MONTESQ., Espr. des lois, XXII, 12]
La réduction des espèces [d'animaux] suppose beaucoup de connaissances, de réflexions et de comparaisons, au lieu qu'il n'y a rien de si aisé que d'en augmenter la quantité [BUFF., Ois. t. I, p. 100]
Terme de jurisprudence. La réduction d'un legs, la diminution d'un legs plus fort que la loi ne permet de le faire. On dit de même : la réduction d'une donation. La réduction d'une rente, diminution d'une rente qu'on met à un taux plus bas. Réduction de la rente, opération financière par laquelle l'État offre à certains de ses créanciers un intérêt moindre ou le remboursement. La réduction du 5 p. 0/0 en 4 1/2 et en 3 p. 0/0.
11° Gêne où l'on tombe d'un état meilleur ; sens qui a vieilli.
Il se voit dans une étrange réduction, après avoir été dans la prospérité [RICHELET, ]
12° Exténuation.
Les Hollandais eurent l'impudence de faire sentir à M. d'Harlay, dont la maigreur et la pâleur étaient extraordinaires, qu'ils le prenaient pour un échantillon de la réduction où se trouvait la France [SAINT-SIMON, 27, 50]
13° Action de subjuguer ; sens qui vient de ce que réduction s'est dit de l'action de ramener sous l'autorité ce qui s'y était soustrait. La réduction des rebelles.
Il [le prince d'Orange] s'était excusé du peu de secours qu'ils [ses alliés] avaient reçu de lui, sur la nécessité où il s'était vu d'employer à la réduction de l'Irlande la meilleure partie de ses forces [RAC., Siége de Namur.]
La réduction du royaume de Macédoine en province de l'empire romain [ROLLIN, Hist. anc. XXV, ch. II, I, 2]
C'est de l'année 1392 qu'on peut compter la réduction entière de la Bulgarie sous la domination ottomane [SILV. DE SACY, Inst. Mém. inscr. et bell. lettr. t. VII, p. 316]
14° Il se disait autrefois, dans les Indes occidentales, des peuples gouvernés par les jésuites. Les réductions du Paraguay.
À mesure que les Églises indiennes s'élevèrent, elles furent comprises sous le nom général de réduction [CHATEAUBR., Génie, IV, IV, 5]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Le certain de la bonne reduction [d'une luxation] [LANFRANC, f° 108]
  • XVe s.
    Laquelle avoit conduit ceste reduction [de la Normandie à l'autorité du duc de Berry] [COMM., I, 13]
  • XVIe s.
    Là après plusieurs escarmouches, toutes avantageuses pour Montbrun, il fallut encores parlementer et conclure à la reduction [reddition] des prisonniers d'une part et d'autre [D'AUB., Hist. I, 99]
    La refformation de l'ordre ecclesiastique, reduction de vos officiers [ID., ib. II, 256]
    Et fut reduicte la place en l'obeissance du roy.... pour leur annoncer le premier ceste heureuse reduction.... [CARL., IX, 29]
    Lors que par la force des mains on ne peut assez suffisamment tirer les membres pour faire la reduction [PARÉ, Introd. 27]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. reductio ; espagn. reduccion ; ital. riduzione ; du lat. reductionem, de reducere (voy. RÉDUIRE).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    RÉDUCTION. Ajoutez :
    15° Amaigrissement procuré médicalement.
    Le soir on prend quelques pilules de réduction à base de bi-carbonate de soude [E. BOUCHUT, Journ. offic. 3 janv. 1875, p. 32, 3e col.]
    Elles [les femmes] gémissent, commencent la cure de réduction, puis se découragent et se résignent à leur sort [, ib. p. 32, 1re col.]

réduction

RÉDUCTION. n. f. Action de diminuer, de réduire ou de se réduire; ou Résultat de cette action. La réduction de ses ressources le force à l'économie. Réduction des dépenses. Réduction de traitement, d'appointements. La réduction des impôts. Une faible réduction. Une forte réduction. Réduction importante, considérable. La réduction d'un liquide par l'évaporation.

Absolument, il se dit, dans le langage courant, d'une Réduction de prix. Il a une réduction de cinquante pour cent sur les chemins de fer. J'ai une réduction sur les achats de librairie. Consentir une réduction à un client.

En termes de Jurisprudence, La réduction d'un legs, La diminution d'un legs plus fort que la loi ne permet. On dit de même : La réduction d'une donation.

En termes de Finance, La réduction d'une rente, La diminution d'une rente qu'on met à un taux plus bas.

En termes de Géométrie, il se dit de l'Opération par laquelle on change une figure en une autre semblable, mais plus petite; et de l'Opération par laquelle on divise une figure en plusieurs parties. Échelle de réduction. Réduction d'un polygone en triangles. Compas de réduction.

En termes de Peinture, il se dit de l'Opération par laquelle on copie un objet dans une grandeur moindre que celle de l'original, en conservant toujours la même forme et les mêmes proportions. On le dit également dans la Statuaire. Une réduction de la Vénus de Milo. On dit dans un sens analogue : La réduction d'une médaille, la réduction d'un plan; la réduction d'une photographie et absolument Une réduction, Une photographie réduite de format.

En termes de Musique, il se dit d'une Partition que l'on a mise en état d'être exécutée par un orchestre moins nombreux ou même par un seul instrument. Réduction d'un opéra pour piano.

RÉDUCTION se dit aussi de l'Action de soumettre, de subjuguer, et du Résultat de cette action. Il termina ses conquêtes par la réduction de cette province.

En termes de Mathématiques, il se dit de l'Opération par laquelle on ramène à d'autres des nombres, des poids, des mesures, des monnaies, etc. Faire la réduction des fractions en nombres entiers. La réduction des milles d'Angleterre en kilomètres. La réduction des francs en centimes et des centimes en francs. Par le système métrique, on a opéré la réduction des mesures à une seule.

En termes de Logique, Réduction à l'impossible, à l'absurde, Argument par lequel on démontre une proposition, en faisant voir que le contraire serait impossible ou absurde, ou que la proposition elle-même contient quelque chose d'absurde ou d'impossible, ou conduit nécessairement à des conséquences qui auraient ces mêmes vices. On peut démontrer la vérité de cette proposition par la réduction à l'impossible, par la réduction à l'absurde.

RÉDUCTION se dit, en termes de Chirurgie, de l'Opération par laquelle on remet en place les os luxés ou fracturés, les hernies, etc. La réduction d'une fracture.

En termes de Chimie, il se dit de l'Opération par laquelle on extrait d'un oxyde le métal qu'il renferme, en éliminant l'oxygène.

reduction

Reduction, f. acut. Est proprement, ramenement (s'il se peut dire ainsi) d'une chose à son premier lieu et estat, et est pur Latin de Reductio, hormis du son et prolation François. Et selon ceste deduction, on peut dire Reduction estre, arriereduction, veu que le Latin explique Reducere par retroducere, Ainsi reduction, sera l'acte de celuy qui ramene une chose au lieu et estat dont elle est partie, Retroductio, Plaute en l'Amphitruon en use ainsi, si font, et T. Live au livre 8. de la guerre punique, et Suetone en la vie de Caligule, et Justin. au livre 2. Mais le François use grandement de ce mot pour reconqueste d'un païs ou ville remis en l'obeissance du Prince, dont ou ils se sont emblez, ou ont esté fortraicts. Nicole Gilles, en la Chronique de Charles septiesme parlant de la reconqueste faite sur les Anglois: Et pource qu'en la reduction de plusieurs villes dessusdites, a esté souvent dit qu'elles ont esté rendues par composition, etc.

Traductions

réduction

Nachlaß, Rabatt, Reduktion, Vergünstigung, Vergütung, Kürzung, Reduzierungreduction, abatement, curtailment, discount, rebate, retrenchment, depletion, restriction, decrease, diminishment, simplification, rundown, cutbackreductie, herleiding, inkrimping, korting, vermindering, afslag, besnoeiing, rabat, vereenvoudiging, verkleining, zetting, (het) zetten [been], verlaging, bezuinigingגריעה (נ), הגמדה (נ), המעטה (נ), הנחה (נ), הקטנה (נ), חיזור (ז), חיסור (ז), פחיתה (נ), צמצום (ז), קיטון (ז), קימוץ (ז), קיצוץ (ז), צִמְצוּם, חִסּוּר, קִצּוּץ, גְּרִיעָה, הַקְטָנָה, הַמְעָטָה, הֲנָחָהafslagrebaixamalpliigo, rabato, reduktado, reduktoreducción, rebaja, recorteabatimento, desconto, reduçãoμείωση, ελάττωση, περικοπήriduzione, taglioتَقْلِيلsníženínedskæring, reduktionvähentäminenpopust, smanjenje減少, 縮小삭감, 축소nedskjæring, reduksjonprzycięcie, redukcjaпонижение, сокращениеminskning, nedskärningการทำให้ลดลง, การลดจำนวนลงazaltma, indirimsự cắt giảm, sự giảm减少, 削减намаляване減少 (ʀedyksjɔ̃)
nom féminin
1. action de diminuer la réduction des risques
2. diminution de prix faire une réduction de 10 %

réduction

[ʀedyksjɔ̃] nf
(= diminution) → reduction
réduction des effectifs → staff cuts pl
réduction d'impôts → tax cut
(COMMERCE)discount, reduction
une réduction de cent euros → a 100 euro discount
en réduction → scaled-down
réduction du temps de travail nfreduction of working hours