réfactionner

RÉFACTIONNER

(ré-fa-ksio-né) v. a.
Terme de commerce. Faire la réfaction, c'est-à-dire la diminution de prix, quand la qualité n'est pas ce qu'elle doit être.
Le sondage ne doit porter que dans la partie saine du sucre ; les couches ou avaries de mouille sont réfactionnées sur estimation d'arbitres choisis par les deux parties [CH. BIVORT, Annuaire du sucre, p. 84]
V. réfl. Se réfactionner, obtenir la réfaction.
Les gros fonds se réfactionnent à raison de 1 kilo 500 grammes chacun [CH. BIVORT, Annuaire du sucre, 1870, p. 83]