réfaction

(Mot repris de réfactions)

RÉFACTION

(ré-fa-ksion) s. f.
Action de refaire, de réparer.
S'il y a des réfactions ou réparations auxquelles la Jarie est obligé par son bail, il y en a aussi qui doivent être faites par ma mère [CH. DE SÉV., t. VII, p. 527, dans SÉV. éd. RÉGNIER]
Terme de commerce.
Diminution du prix qu'un acheteur est en droit d'exiger d'un vendeur, lorsque les marchandises ne se trouvent pas de la qualité, ou les pièces de la longueur ou de la largeur, sur quoi on en a réglé le prix [P. GIRAUDEAU, la Banque rendue facile, p. X]
Terme de douane. Remise faite aux marchands de l'excédant de poids que certaines marchandises ont lorsqu'elles ont été mouillées.

ÉTYMOLOGIE

  • Refaire.

réfaction

RÉFACTION. s. f. T. de Commerce. Réduction qui a lieu sur le prix des marchandises, au moment de la livraison, lorsqu'elles ont souffert quelque dommage, ou lorsqu'elles ne se trouvent pas de la qualité convenue. La réfaction s'opère ordinairement par une défalcation sur le poids de la marchandise. Sur cinquante balles de coton, trois étaient légèrement avariées; il y a eu quatre kilogrammes de réfaction.

Il signifie également, en termes de Douanes, La remise de l'excédant du poids d'une marchandise qui a été mouillée.

Traductions

réfaction

atonement, refaction