réfraction

(Mot repris de réfractions)

réfraction

n.f. [ lat. refractio, de refringere, de frangere, briser ]
En physique, changement de direction d'une onde passant d'un milieu dans un autre : Un bâton, plongé en partie dans l'eau, paraît brisé à cause de la réfraction.

RÉFRACTION

(ré-fra-ksion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
Terme de physique. Action d'un corps qui brise l'impulsion d'un autre corps et le dévie.
La balle souffre réfraction, quand elle entre obliquement dans l'eau [DESC., Monde, 14]
Quelques mémoires qu'il donna à l'Académie des sciences en 1739 et en 1740, entre autres un mémoire sur la réfraction des corps solides, qui contenait une théorie curieuse et nouvelle de cette réfraction [D'ALEMB., Mém. Œuv. t. I, p. xxxj, dans POUGENS]
Terme d'optique. Phénomène qui consiste en ce que les rayons lumineux obliques, traversant certains corps diaphanes, éprouvent, de la part de ces corps, une action particulière, en vertu de laquelle ils subissent un changement de direction et se trouvent brisés à l'endroit où ils pénètrent.
Les astronomes calculent mal la quantité des réfractions des cieux [DESC., Monde, 9]
L'œil a ses humeurs et son cristallin ; les réfractions s'y ménagent avec plus d'art que dans les verres les mieux taillés [BOSSUET, Connaiss. IV, 2]
Tout le monde sait que l'on a dressé des tables de réfractions pour les observations astronomiques, lesquelles tables donnent, pour les différents degrés de hauteur des planètes, différentes élévations apparentes, fondées sur ce que je viens de dire [MALEBR., Rech. vér. Rép. à Régis, ch. I]
Tycho s'était aperçu le premier que les réfractions augmentaient les hauteurs apparentes des astres sur l'horizon [FONTEN., Cassini.]
Au commencement du dernier siècle, on ne croyait pas que la réfraction s'étendît au delà de 45 degrés de hauteur [BAILLY, Hist. astr. mod. t. I, p. 202]
Dominique Cassini trouva par observation que la réfraction était à l'horizon de 32 minutes 20 secondes, et, à dix degrés de hauteur, de 5 minutes 28 secondes [ID., ib. t. II, p. 361]
Hauksbee avait montré qu'un air condensé au double, pesant une fois plus, donnait une réfraction double [ID., ib. t. III, p. 92]
L'effet de la réfraction pour le climat de Paris nous fait paraître le soleil, lorsqu'il est à l'horizon, plus haut de 32 ou 33 minutes de degré qu'il ne l'est réellement [BRISSON, Traité de phys. t. III, p. 157]
Descartes, le premier qui ait publié la vraie loi de la réfraction ordinaire, que Képler et d'autres physiciens avaient inutilement cherchée [LAPLACE, Instit. Mém. scienc. 1809, p. 309]
Double réfraction : on dit qu'un minéral a la réfraction simple, lorsque les objets qu'on regarde à travers paraissent simples ; on dit qu'il a la réfraction double, lorsque ces objets paraissent doubles.
C'est sur ce spath transparent qu'Érasme Bartholin a observé le premier la double réfraction de la lumière ; et, peu de temps après, Huyghens a reconnu le même effet dans le cristal de roche [BUFF., Min. t. VII, p. 157]
La pierre nommée zircon, et celle qui est appelée vulgairement spath d'Islande, jouissent éminemment de la double réfraction [A. BRONGNIART, Traité de min. t. I, p. 32, dans POUGENS]
J'appelai double réfraction attractive celle qui rapproche de l'axe le rayon extraordinaire, et double réfraction répulsive celle qui l'en éloigne [BIOT, Instit. Mém. acad. scienc. t. III, p. 193]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les perturbations de l'ame produisent de merveilleux effets en nos corps, par la refraction et condensation, retraction et effusion des humeurs et des esprits [PARÉ, Introd. 25]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. refractionem, de refractum, supin de refringere (voy. RÉFRINGENT).

réfraction

RÉFRACTION. n. f. T. de Physique. Déviation que subit un rayon lumineux, lorsqu'il passe dans un milieu de densité différente. Un bâton, plongé en partie dans l'eau, paraît rompu à cause de la réfraction.

réfraction


RÉFRACTION, s. f. RÉFRANGIBLE, adj. RÉFRANGIBILITÉ, s. f. [1reé fer. Réfrak-cion, etc.] Réfraction est un changement de direction, qui se fait dans un rayon de lumière, qui se plie et se brise en quelque sorte, lors qu'il pâsse obliquement d'un milieu dans un aûtre, comme par exemple de l'air dans l'eau. = Réfrangible, qui est susceptible de réfraction. = Réfrangibilité, propriété des rayons, en tant qu'ils sont réfrangibles.

Traductions

réfraction

השתברות (נ)

réfraction

refraction

réfraction

Brechung

réfraction

refracción

réfraction

rifrazione

réfraction

breking

réfraction

refração

réfraction

διάθλαση

réfraction

пречупване

réfraction

折射

réfraction

折射

réfraction

굴절

réfraction

refraktion

réfraction

[ʀefʀaksjɔ̃] nfrefraction