réglisse

réglisse

n.f. [ du gr. glukurrhiza, de glukus, doux, et rhiza, racine ]
1. Arbrisseau dont la racine est comestible : Un bâton de réglisse.
2. Jus de cette plante, à saveur sucrée : Un bonbon à la réglisse.
Remarque: Dans la langue courante, on dit un réglisse pour désigner un bonbon à la réglisse : un délicieux réglisse.

RÉGLISSE

(ré-gli-s') s. f.
Plante légumineuse dont la racine, longue de plusieurs pieds, de la grosseur du doigt, d'un beau jaune à l'intérieur, est employée en médecine (glycyrrhiza glabra, L.).
Une plante de réglisse dont la racine était en terre, avec ce mot : Dulce meum terra tegit [BOUHOURS, Entret. d'Arist. et d'Eug. VI]
La racine même de cette plante.
Un bâton de réglisse qu'il [l'enfant] peut sucer, mâcher [J. J. ROUSS., Ém. I]
Jus de réglisse, suc noir de cette plante, qu'on prépare en Espagne, en Italie et en Calabre, en faisant bouillir plusieurs fois la racine de réglisse, l'exprimant fortement, et faisant évaporer la liqueur dans une chaudière de cuivre.
Vous toussez fort, madame. - Oui, je suis au supplice. - Vous plaît-il un morceau de ce jus de réglisse ? [MOL., Tart. IV, 5]
Le bâton de réglisse est aussi une petite masse de suc noir, préparée en forme de bâton.
Réglisse bâtarde ou sauvage, l'astragalus glycyphyllos, L.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Et si croissoit li reculisses, Et li encens, et moult episses [, Arch. des missions scientifiques, t. V, p. 173]
  • XIIIe s.
    Jus de ricolisse [ALEBRANT, f° 26]
    Il peut vendre.... poivre, coumin, canele, regulisse, et cire qui ne soit pas ouvrée [, Liv. des mét. 32]
    Et poivre i a et citoual, et recuellisses.... [, Blancandin, V. 2590]
  • XVIe s.
    Une once de reglisse mondée [PARÉ, XV, 59]
    On leur baille volontiers [aux enfants] un baston de reclisse trempé en bon miel, ou, en lieu d'iceluy, un hochet.... [ID., XVIII, 95]
    La regeulice soit racine de ses arbres, De succre ses rochers, de canelle ses bois [RONS., 744]

ÉTYMOLOGIE

  • Génev. et Berry, arguelisse ; picard, régoliche, ringoliche, ringolisse ; wallon, rekouliss ; provenç. regulecia, regalicia, reguelicia ; esp. et port. regaliz ; ital. regolizia, legorizia ; du lat. liquiritia, qui vient du grec, doux (voy. GLYCOSE), et du grec, racine (voy. RHIZOME). Les langues romanes ont, dans liguiritia, interverti l et r.

réglisse

RÉGLISSE. n. f. Plante légumineuse dont la racine est employée en Pharmacie. Mettre de la racine de réglisse ou simplement de la réglisse dans une tisane.

Jus de réglisse et absolument Réglisse, Suc de cette racine, qui se présente, une fois préparé, sous un aspect solide et noirâtre et offre une saveur un peu Âcre. Un bâton de réglisse.

reglisse

Reglisse, voyez Ragalisse.

réglisse


RÉGLISSE, s. f. [Réglice: 1re é fer. dern. e muet. = Quelques-uns prononcent réguelisse; mais mal. D'autres, font ce mot masc. et disent du réglisse; c'est de la réglisse qu'il faut dire.] Plante, dont la racine est d'un grand usage en Médecine dans les tisanes, pour adoucir les humeurs âcres. Le suc de cette plante se prépare soit en noir, soit en blanc, et s'apèle Jus de réglisse.

Traductions

réglisse

liquorice, licoricedrop, zoethoutglicirizoliquirizia甘草lékořicelakridsשוש감초Lakrits (ʀeglis)
nom masculin
racine d'une plante sucer un bâton de réglisse

réglisse

[ʀeglis] nm/fliquorice
bâton de réglisse → liquorice stick