réimprimé, ée

RÉIMPRIMÉ, ÉE

(ré-in-pri-mé, mée) part. passé de réimprimer
Il [ce discours] passe à l'examen, il est imprimé, et, à la honte du siècle, comme pour l'humiliation des bons auteurs, réimprimé [LA BRUY., XV]