réintégrer

(Mot repris de réintégrerais)

réintégrer

v.t. [ du lat. reintegrare, rétablir, de integer, intact ]
1. Revenir dans un lieu que l'on avait quitté : La jeune fille a réintégré le domicile de ses parents regagner
2. Dans le langage juridique, rendre la possession intégrale de ses droits à : Réintégrer un fonctionnaire.

réintégrer

(ʀeɛ̃tegʀe)
verbe transitif
1. entrer à nouveau dans un ensemble Le joueur a réintégré l'équipe.
2. redonner sa fonction à réintégrer un membre

RÉINTÉGRER

(ré-in-té-gré) v. a.Il se conjugue comme intégrer.
Rendre entier de nouveau.
C'est d'après les nouvelles connaissances qui nous ont été rapportées que je vais tâcher de réintégrer les choses dans la plus exacte vérité [BUFFON, De l'homme, variétés.]
Terme de jurisprudence. Rétablir quelqu'un dans la possession d'une chose dont on l'avait dépouillé. Un arrêt l'a réintégré dans cette terre.
Enfin je fus admis à la communion et réintégré dans mes droits de citoyen [J. J. ROUSS., Confess. VIII]
Faire réintégrer des meubles, les faire remettre dans le lieu d'où ils avaient été enlevés. On dit qu'un homme a été réintégré en prison, pour dire qu'il a été remis en prison, après en être sorti à caution par un arrêt surpris.
Dans le langage général, rendre un emploi à quelqu'un qui en avait été privé. Après enquête on l'a réintégré dans ses fonctions.
Terme de mathématique. Intégrer de nouveau. Je veux réintégrer cette quantité pour voir si j'obtiendrai le même résultat que par une première intégration.
Se réintégrer, v. réfl. Être réintégré, réparé.
Les membres de la salamandre qui [coupés] se réintègrent, avant que de paraître à nos yeux sous leur véritable forme [BONNET, 2e mém. reprod. salamandres.]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Il recouvra et remist en sa main les diverses parties de sa terre, qui à tort estoient usurpées par ses anciens ennemys, et reintegra sa couronne en si peu de temps que pensée de homme ne le pourroit croire [, le Jouvencel, f. 9, dans LACURNE]
    Un roy doit avoir par escript et savoir les vrayes mectes [limites] de son royaume, et, se il en eschappe aucune chose, le reintegrer et non souffrir que rien s'en aliene [, Bibl. des ch. 6e série, t. II, p. 144]
  • XVIe s.
    De tels delicts appartenant au roy, les gens d'eglise sont tenus repondre pour la prinse de leur temporel ; et, quand ils ont respondu, s'ils sont trouvez coulpables, leur temporel est gouverné par la main du roy, jusques à ce qu'ils ayent reintegré ce qui est à reintegrer et payé l'amende, Gr. coust. de France, I, 3. [Picrochole] esperant estre, à leur venue [des grues], reintegré à son royaulme [RAB., Garg. I, 49]
    Ils resolurent d'aller donner le bonjour à leurs femmes, et reintegrer les amours conjugales, rentrant en leur ancien menage [YVER, p. 649]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. reintegrar ; portug. redintegrar ; ital. reintegrare ; du lat. redintegrare, de re ou red, et integrare, dénominatif d'integer (voy. ENTIER).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • RÉINTÉGRER. - HIST. Ajoutez : XIVe s.
    Que leur dite loy voulussions remettre et reintegrer ou plus près de la loy dont ils usoient anciennement [, Rec. des monum. inédits de l'hist. du tiers état, t. IV, p. 713]

réintégrer

RÉINTÉGRER. v. tr. T. de Jurisprudence. Remettre, rétablir quelqu'un dans la possession d'une chose dont il avait été dépossédé. Il a été réintégré par arrêt dans cette terre. On l'a réintégré dans la possession, dans la jouissance de ses biens. Il fut réintégré dans ses droits.

Réintégrer le domicile conjugal se dit d'une Femme qui, spontanément ou par décision de justice, rentre au domicile de son mari.

RÉINTÉGRER se dit aussi, dans le langage courant, en parlant des Personnes qu'on rétablit dans leur emploi, dans leurs fonctions. Il avait été destitué injustement, on vient de le réintégrer dans ses fonctions ou, absolument, de le réintégrer.

reintegrer

Reintegrer, Redintegrare.

Synonymes et Contraires

réintégrer

verbe réintégrer
Traductions

réintégrer

שָׁב

réintégrer

reinstate

réintégrer

reintegrare

réintégrer

[ʀeɛ̃tegʀe] vt
[+ lieu, entreprise] → to return to
[+ employé, fonctionnaire] → to reinstate