réordination

RÉORDINATION

(ré-or-di-na-tion) s. f.
Terme ecclésiastique. Action de réordonner.
L'antiquité a regardé la réordination avec horreur [FÉN., t. II, p. 79]
Auxilius ajoute que les réordinations sont un crime semblable aux rebaptisations [ID., t. II, p. 80]

ÉTYMOLOGIE

  • Re..., et ordination.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

réordination

RÉORDINATION. n. f. T. de Liturgie. Action par laquelle quelqu'un est réordonné.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

réordination


RÉORDINATION, s. f. RÉORDONER, v. act. [Ré-ordina-cion, doné: 1reé fer. dern. é aussi fer. au 2d.] Ils expriment l'action de conférer, de nouveau, les ordres, à celui, dont la première ordination a été nulle.
   Rem. Quelques-uns veulent qu'on dise réordoner, pour renouveller le même ordre, le même comandemant; et réordiner pour, réitérer l'ordination; mais outre que l'usage n'admet point cette distinction, dês que le simple est ordoner, conférer les ordres, et non pas ordiner, il est, selon l'analogie de dire réordoner, et non pas réordiner.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788