réparatoire

RÉPARATOIRE

(ré-pa-ra-toi-r') adj.
Propre à réparer ; qui a rapport aux réparations.
On emploie ce mot journellement en Bretagne où il y a encore des domaines congéables, c'est-à-dire dont le propriétaire vend la jouissance pour un temps limité (ordinairement neuf ans), après lequel il peut, moyennant remboursement, à dire d'experts, des édifices et droits réparatoires, devenir propriétaire de la totalité [LEGOARANT, ]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les domaniers ont les droits convenanciers et reparatoires, ainsi nommez parce qu'ils sont maistres des edifices et superficies de leur tenue, et qu'ils sont en possession de disposer desdits droits reparatoires comme de leur heritage [, Nouv. coust. gén. t. IV, p. 409]

ÉTYMOLOGIE

  • Réparer ; prov. reparatori.