répliquer

(Mot repris de répliquassent)

répliquer

v.t. et v.i. [ du lat. replicare, replier ]
Répondre avec vicacité : Elle répliqua qu'il avait tort objecter, riposter protester ; obéir

se répliquer

v.t.
En génétique, se dupliquer.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

RÉPLIQUER

(ré-pli-ké) , je répliquais, nous répliquions, vous répliquiez ; que je réplique, que nous répliquions, que vous répliquiez v. a.
Répondre sur ce qui a été répondu par celui à qui l'on parle. Il me répondit telle ou telle chose, mais je lui répliquai cela et cela. Absolument. Mon avocat a parlé le premier, le vôtre a répondu, le mien répliquera.
Il signifie quelquefois simplement répondre.
M. de Grignan m'écrit une lettre fort honnête ; il me fait voir qu'il ne veut pas que j'aie mauvaise opinion de lui, et conte si bien toutes ses raisons, qu'il n'y a rien à lui répliquer [SÉV., 12, 13 et 14 mai 1680]
Qu'aurait-il à répliquer, puisque, dans ces lettres mêmes, il dit pis que tout cela ? [BOSSUET, 1er avert. 46]
Il [le roi de Prusse] me répéta deux fois ces paroles [je vous jure sur l'honneur que je n'ai pas fait de propositions à la reine de Hongrie contre la France], en me frappant sur l'épaule ; et vous sentez bien que, quand un roi jure deux fois sur son honneur, il n'y a rien à répliquer [VOLT., Lett. Amelot, 3 oct. 1743]
Répondre en s'obstinant, parler quand on devrait obéir et se taire. Cet enfant a toujours quelque chose à répliquer. Absolument.
Ne réplique point, je connais ton amour [CORN., Cid, I, 8]
Je l'ai dit, je le veux, ne me répliquez pas [MOL., Femm. sav. V, 3]
Je ne réplique pas à ce qu'un maître ordonne [ID., Sgan. 7]
Ils ne se contentent pas toujours de répliquer avec aigreur ; ils attaquent souvent avec insolence ; ils frappent sur tout ce qui se trouve sous leur langue [LA BRUY., V]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Comment la dame des chiens replique [à la dame qui défendoit la fauconnerie] [, Modus, f° CVIII]
    Que vous ne soyez arrogant ne repliquant contre celluy qui sera vostre mari [, Ménagier, I, 6]
  • XVe s.
    Là lui fist-on recorder de rechef toutes les paroles, requestes, ou prieres que il faisoit au roi.... tantost il les repliqua doucement et sagement toutes [FROISS., II, III, 46]
    Confusion te suit et deshoneur ; Ty fait [tes actions] à tes diz repliquent [E. DESCH., Poésies mss. f° 229]
  • XVIe s.
    ....Et la mesme demande luy estant de rechef repliquée, il respondit que.... [AMYOT, Crass. 28]
    Platon tansa un enfant qui jouait aux noix. Il luy respondit : Tu me tanses de peu. L'accoustumance, repliqua Platon, n'est pas chose de peu [MONT., I, 107]

ÉTYMOLOGIE

  • Prov. et espagn. replicar ; ital. replicare ; du lat. replicare, raconter, dire, proprement replier (voyez ce mot).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

répliquer

RÉPLIQUER. v. tr. Donner la réplique, répondre sur ce qui a été répondu par celui à qui l'on parle. Il me répondit telle et telle chose, mais je lui répliquai cela et cela. Votre réponse me satisfait, je n'ai rien à y répliquer. Absolument, Mon avocat a parlé le premier, le vôtre a répondu, le mien répliquera.

Il signifie aussi simplement Répondre. Sur ce que je lui reprochais, il me répliqua que... Ce qu'il disait était si évident que je ne vis rien à répliquer. Absolument, Répliquer du tac au tac.

Il signifie encore Répondre avec humeur, parler quand on devrait obéir et se taire. Cet enfant a toujours quelque chose à répliquer.

Absolument, Quand il ordonne quelque chose, il ne souffre pas qu'on lui réplique, qu'on réplique. Ne répliquez pas.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

repliquer

Repliquer, Replicare, Referre.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Synonymes et Contraires

répliquer

verbe répliquer
Répondre avec vivacité.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

répliquer

השיב (הפעיל), ענה (פ'), הֵשִׁיב, עָנָהantwoorden (op), tegensprekenreply, rejoin, retortcorrispondere, replicarereplizieren複製replikovat복제replikera (ʀeplike)
verbe transitif
1. répondre avec vivacité répliquer qqch à qqn Il m'a répliqué qu'il s'en moquait.
2. répondre en s'opposant Il n'a pas répliqué.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

répliquer

[ʀeplike] vi
(= répondre) → to reply
(avec impertinence) → to answer back
(= riposter) → to retaliate
réplique sismique nfaftershock
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005