réprimander

(Mot repris de réprimandées)

réprimander

v.t.
Faire une réprimande à : Réprimander un enfant désobéissant gronder, sermonner
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

RÉPRIMANDER

(ré-pri-man-dé) v. a.
Reprendre quelqu'un avec autorité.
Il y avait peu d'années [en 1705] que l'archevêque d'Arles, Mailly, avait été sévèrement réprimandé par le roi pour avoir écrit de lui-même au pape, et en avoir reçu un bref, quoi qu'il ne fût question que d'un présent de reliques [DUCLOS, Œuvr. t. V, p. 157]

ÉTYMOLOGIE

  • Réprimande.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

réprimander

RÉPRIMANDER. v. tr. Reprendre quelqu'un avec autorité, lui reprocher sa faute. Je l'ai fortement réprimandé sur sa conduite. Je l'en ai réprimandé. Il ne peut souffrir d'être réprimandé. Quel droit a-t-il de vous réprimander?
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Synonymes et Contraires

réprimander

Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

réprimander

schelten, vorwerfen, Vorwürfe machen, rügen, ermahnen, verwarnen, verweisenrebuke, reprove, admonish, reprimand, tell off, blame, reproach, scold, exhort, upbraidberispen, terechtwijzen, beknorren, verwijten, aanmanen, aansporen, manenגער (פ'), זרק מרה ב-, צעק על-, גָּעַרbeknor, berisperenyar, reposarbebrejde, skælde udadmoniregañar, amonestar, censurar, reprender, reprobar, reprochar, vituperarmoittia, läksyttäämengganjaráteljarimproverare, riprendere, ammonire, rimbrottarebebreide, skjelle utrepreender, censurar, incriminarförebrå, förevita, skälla utazarlamakεπιπλήττω, κατσαδιάζωيُوَبِّخُvynadatprekoritiしかる꾸짖다zbesztaćотчитыватьดุว่าmắng责骂譴責 (ʀepʀimɑ̃de)
verbe transitif
faire des reproches à qqn réprimander un élève
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

réprimander

[ʀepʀimɑ̃de] vt → to reprimand
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005