réprimant

réprimant

RÉPRIMANT, ANTE. adj. Qui réprime, qui est capable de réprimer. Force réprimante. Motif réprimant.

réprimant


RÉPRIMANT, ANTE, adj. RÉPRIMER, v. act. [1re é fer. 3e lon. aux deux premiers, é fer. au 3e] Réprimer, c'est arrêter les progrês; contenir. "Réprimer les abus, les malversations, la licence; ses passions, son ardeur, son impétuosité. "La sévérité des lois réprime les méchans, etc. "Le Gouvernement n'a-t-il pas plus d'intérêt encore de veiller à ce qu'on n'empoisonne par les esprits, que de réprimer ceux qui pourroient altérer la santé de quelques citoyens. Paliss.
   REPRIMANT, qui réprime, adjectif verb. assez nouveau, mais dont on peut bien augurer. "Cela doit être atribué à des moeurs plus douces, et à une Religion plus réprimante. Montesq. "Voilà l'heureux effet de ces règles austères et réprimantes. L'Ab. Du-Serre-Figon, Panég. de Ste Thérèse = Secours réprimant, action réprimante. Voullonne.