réputé, ée

RÉPUTÉ, ÉE

(ré-pu-té, tée) part. passé de réputer
Pour une fille honnête et pleine d'innocence Croit-elle en ses valets voir quelque complaisance, Réputés criminels, les voilà tous chassés [BOILEAU, Sat. X]
Étant d'une caste réputée infâme dans mon pays [BERN. DE ST-P., Ch. ind.]