résiné

résiné

n.m.
Vin légèrement additionné de résine (on dit aussi un vin résiné) : Le résiné est une spécialité grecque.
Remarque: Ne pas confondre avec raisiné.

résine

RÉSINE. n. f. Matière inflammable, grasse et onctueuse, qui découle de certains arbres, tels que le pin, le sapin, le mélèze, le lentisque, le térébinthe, etc. Il y a des résines liquides et des résines solides. Les résines solides ont une cassure lisse et vitreuse. Le camphre est une sorte de résine. La résine du lentisque s'appelle Mastic. Une odeur de résine.

Il se dit particulièrement de Celle des pins et des sapins. La résine se dissout dans l'alcool. La résine se charge d'électricité par le frottement. La récolte de la résine a fait la fortune des Landes.

résiné

RÉSINÉ, ÉE. adj. Qui contient de la résine. En Grèce, on boit surtout du vin résiné.

resine

Resine, f. penac. Est le suc qui coule du pin, principalement quand il est en seve, et pour le faire couler on luy donne une taillade en l'estoc, de laquelle vient à fluer ce jus, et le reçoit on au pied avec une piece d'escorce ou de pin mesmes, ou d'autre arbre, comme on void és Landes de Bayonne, ou l'on en fait grand estat, Resina.

Frotté de resine, Resinatus.

Resemblant a resine, Resinaceus.

résine


RÉSINE, s. fém. RÉSINEUX, EUSE, adj. [Rézine, neû, neû-ze: 1re é fer. 3e e muet au 1er, lon. aux deux aûtres.] Résine est une matière inflamable, grâsse et onctueûse, qui sort de certains arbres, tels que le pin, le sapin, le lentisque, le térébinthe, etc. = Résineux, qui produit la résine; arbre résineux, ou qui a quelque qualité de la résine; goût résineux.

Traductions

résiné

[ʀezine] adj
vin résiné → retsina