résorption

résorption

[ rezɔrpsjɔ̃] n.f.
1. Disparition progressive d'une tumeur qui se résorbe.
2. Suppression progressive : La résorption de l'inflation élimination
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

RÉSORPTION

(ré-zor-psion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
Action d'absorber de nouveau.
Terme de physiologie et de pathologie. Action de résorber. La résorption d'un épanchement.
Si cette résorption des liqueurs ne se fait pas, elles se corrompent, et cette corruption est une des causes de la mort [BONNET, Consid. corps org. Œuv. t. V, p. 168, dans POUGENS.]
Il se dit abusivement de l'atrophie, jusqu'à disparition complète, d'un élément ou d'un organe. La résorption du tissu osseux par l'action d'une tumeur anévrysmale. Résorption purulente, voy. PYOHÉMIE.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. resorptum, supin de resorbere, de re, et sorbere, absorber.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

résorption

RÉSORPTION. n. f. T. de Médecine. Retour dans la circulation d'un liquide extravasé. La résorption du pus, du sang, de la sérosité.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

résorption

resorption

résorption

[ʀezɔʀpsjɔ̃] nf [précarité, chômage, déficit] → reduction
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005