résurrectionniste

RÉSURRECTIONNISTE

(ré-zu-rè-ksio-ni-st') s. m.
Se dit de certains hommes qui en Angleterre font métier de déterrer furtivement des cadavres pour les vendre aux anatomistes. Fig. Il se dit de ceux qui exhument, veulent rétablir de vieilles choses.

ÉTYMOLOGIE

  • Résurrection.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    RÉSURRECTIONISTE. Ajoutez :
    Il se dit, dans les beaux-arts, de ceux qui imitent, font revivre les procédés de l'art antique.
    Ce nouveau venu [Alma Tadema] doit inquiéter M. Gérôme, M. Rodolphe Boulanger et les autres résurrectionistes des bizarreries de l'antiquité [BÜRGER, Salons de 1861 à 1868, t. II, p. 43]
  • Adj.
    L'école classique ou, si l'on veut, résurrectioniste, qu'on prit pour une renaissance [ID., ib. t. I, p. 286]