rétendre

RÉTENDRE

(ré-ten-dr') v. a.
Il se conjugue comme tendre. Étendre une seconde fois.
Ce n'est qu'après avoir été rétendu par des poids convenables et pendant plusieurs jours qu'un fil [métallique] acquiert cette force constante qui doit le caractériser [POUILLET, Acad. des sc. Compt. rendus, t. LXII, p. 258]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Quant ce vient l'endemain, il r'estendent leurs pelices au soleil et les conroient [corroient] [JOINV., 230]

ÉTYMOLOGIE

  • Re..., et étendre.