rétiveté

RÉTIVETÉ

(ré-ti-ve-té) , ou RÉTIVITÉ (ré-tivi-té) s. f.
Défaut consistant à être rétif, en parlant d'un cheval.
L'expérience a obligé l'administration de la guerre à stipuler dans tous les achats la garantie pour cas de méchanceté ou de rétivité [BAYLE-MOUILLARD, Projet de Code rural, sess. 1868 du corps législatif, p. 100]
Humeur rétive.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Se il n'a fait chose par quoi elle [la bête] ait ceste restiveté [, Ass. de Jérus. I, 184]
  • XVIe s.
    Aux chevaux restifs, il ne faut que leur pendre un chat à leur queue.... et perdront la restiveté [DESPER., Contes, LXVIII]

ÉTYMOLOGIE

  • Rétif.