réuni, ie

RÉUNI, IE

(ré-u-ni, nie) part. passé de réunir
Tant de peuples divers, autrefois étrangers les uns aux autres, et depuis réunis sous la domination romaine [BOSSUET, Hist. III, 1]
Tous ces corps, partis du Niémen à des époques et par des routes différentes, après un mois de séparation, et à cent lieues du point où ils s'étaient quittés, se trouvèrent à la fois réunis à Beszenkowiczi, où ils arrivèrent le même jour et à la même heure [SÉGUR, Hist. Nap. IV, 7]
Droits réunis, nom donné, sous le premier empire, à ce qui se nomme aujourd'hui contributions indirectes. Terme de grammaire. Substantifs réunis ou juxtaposés, substantifs formés de deux ou plusieurs noms en concordance ou en dépendance, comme chou-fleur, tente-abri, etc. Les réunis, nom donné aux protestants qui se firent catholiques après la révocation de l'édit de Nantes. Faux réunis, protestants qui avaient fait semblant de se convertir.
Le dessein de former de bons catholiques des enfants des faux réunis [BOSSUET, Lett. et mém. Réflex. sur l'expédient.]