révocation

révocation

n.f.
Action de révoquer : La révocation d'un contrat annulation, invalidation destitution, limogeage, renvoi
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

révocation

(ʀevɔkasjɔ̃)
nom féminin
1. droit action d'annuler la révocation d'une loi
2. admin action de priver un fonctionnaire de son emploi la révocation d'un professeur
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

RÉVOCATION

(ré-vo-ka-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
Action de révoquer. La révocation d'une disposition. La révocation d'un employé.
Une des raisons qui me donnaient tant d'aversion pour le chapeau, était la difficulté de fixer la nomination, parce qu'elle peut toujours être révoquée, et je ne sache rien de plus fâcheux ; car la révocation met toujours le prétendant au-dessous de ce qu'il était avant d'avoir prétendu [RETZ, Mém. t. II, liv. III, p. 226, dans POUGENS]
Acte écrit par lequel on révoque.
Révocation de l'édit de Nantes, édit de Louis XIV, par lequel, révoquant l'édit de Nantes, qui accordait aux protestants la liberté de conscience, il entreprit de les forcer à se faire catholiques ; ce qui entraîna l'oppression, les supplices, l'émigration en masse et la guerre civile.
La plaie de la révocation de l'édit de Nantes saigne encore en France [VOLT., Lett. Schouvalof, 30 sept. 1767]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Revocacions de tous dons à vie ou à heritage depuis le temps du roi Philippe le Bel... [, Lett. de Charles V, Bibl. des chartes, 4e série, t. III, p. 426]
  • XVe s.
    Veu la revocation faite par ladite dame deffenderesse, de ne servir jamais amours, elle ne tiendra court ne cognoissance de ceste matiere [, Aresta amorum, p. 245, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Pericles resista plus que nul autre à la revocation du decret [AMYOT, Péricl. 57]
    Ayant le peuple receu et authorizé bien vouluntiers ce decret de la revocation de Metellus [ID., Marius, 56]

ÉTYMOLOGIE

  • Prov. revocation ; espagn. revocacion ; ital. rivocazione ; du lat. revocationem, de revocare, révoquer.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

révocation

RÉVOCATION. n. f. Action de révoquer. J'ai révoqué mon avoué et j'ai fait signifier sa révocation à ma partie. La révocation d'un testament. La révocation de l'Édit de Nantes. La révocation des pouvoirs donnés. La révocation d'un fonctionnaire.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

revocation

Revocation, Reuocatio.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Synonymes et Contraires

révocation

nom féminin révocation
2.  Fait d'ôter ses pouvoirs à.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

révocation

ביטול דין (ז), פיטורים (ז״ר)

révocation

herroeping

révocation

revocation, dismissal

révocation

Abberufung

révocation

revoca

révocation

revogação

révocation

отмяна

révocation

撤銷

révocation

tilbagekaldelse

révocation

해지

révocation

เพิกถอน

révocation

[ʀevɔkasjɔ̃] nf
[délégué] → dismissal
[contrat] → revocation
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005