révolu, ue

RÉVOLU, UE

(ré-volu, lue) adj.
Il se dit du cours des astres lorsqu'ils sont revenus au point dont ils étaient partis.
....L'astre des nuits vient me délivrer.... après un mois révolu de son cours [BERN. DE ST-P., Mort de Socr.]
Achevé, complet, en parlant des périodes de temps.
Il [Platon] est inhumé auprès de l'Académie ; il avait quatre-vingts ans révolus [BARTHÉL., Anach. ch. 61]
Tout rentra dans la nuit des siècles révolus [V. HUGO, Odes, I, 3]
Fig.
En vain les vagues des années Roulent dans leur flux et reflux Les croyances abandonnées Et les empires révolus [LAMART., Harm. II, 11]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Après l'an revolu, quand ce vint à departir les provinces au sort, il luy escheut l'Hespagne [AMYOT, Marius, 7]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. revolutus, supin de revolvere, de re, et volvere, tourner (voy. VOLUME).