racinal

Recherches associées à racinal: rational

RACINAL

(ra-si-nal) s. m.
Terme de charpente. Grosse pièce de bois qui en soutient, qui en affermit d'autres. Les ponts et d'autres édifices ont des racinaux qui servent à leurs fondements. Racinaux de comble, espèces de corbeaux de bois qui portent en encorbellement, sur des consoles, le pied d'une ferme ronde, laquelle couvre en saillie le pignon d'une vieille maison. Racinaux d'écurie, petits poteaux servant à porter la mangeoire. Sortes de lambourdes faisant plate-forme, qu'on établit sur des pilotis, et qui supportent une construction en maçonnerie.

ÉTYMOLOGIE

  • Racine, à cause du rôle que jouent ces sortes de pièces de bois. Au XVIe siècle, on trouve racinal, adjectif, signifiant : qui appartient à la racine.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

racinal

RACINAL. s. m. T. de Charpenterie. Il se dit de Grosses pièces de bois, qui servent au soutien ou à l'affermissement des autres. Les racinaux d'un pont. Racinaux de comble. Racinaux de grue. Racinaux d'écluse.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835

racinal


RACINAL, s. m. Terme de charpenterie. Grosses pièces de bois, qui servent au soutien et à l'afermissement des aûtres. — Plur. Racinaux. "Les racinaux d'un pont, d'un comble, d'une grûe, d'une écluse.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

racinal

steunbalk