rasant, ante

RASANT, ANTE

(ra-zan, zan-t') adj.
Terme de fortification. Flanc rasant, ligne rasante, endroit de la courtine ou du flanc, d'où les coups que l'on tire rasent la face du bastion opposé, et vont le long de cette face. Feu rasant, coups de canon tirés dans la direction d'une ligne de défense rasante.
Il se dit aussi des défenses qui s'élèvent peu au-dessus du sol.
Les fortifications hautes et menaçantes n'en étaient que plus exposées à être foudroyées par l'artillerie ; plus il [Vauban] les rendit rasantes, moins elles étaient en prise [VOLT., Louis XIV, 8]
Terme d'artillerie. Tir rasant, tir horizontal.
Terme de paysage. Vue rasante, vue qui s'étend à proximité sur un pays uni.
Qui rase la terre.
Ses petits vols courts et rasants [du macareux] [BUFF., Ois. t. XVIII, p. 33]

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    RASANT. Ajoutez :
    Fig. Qui rase tout, surmonte tout.
    Cet esprit si beau [Satan], orné de tant de connaissances si rasantes, parmi tant de merveilleuses conceptions n'estime et ne chérit que celles qui lui servent à renverser l'homme [BOSSUET, I, Démons, 2]