ratier, ière

RATIER, IÈRE

(ra-tié, tiè-r') adj.
Un chien ratier, et, substantivement, un ratier, un chien qui chasse au rat.
Fig. et populairement. Qui a des rats, c'est-à-dire des caprices.
La femme [Colombine] est un peu vaurienne ; mais elle a du bon ; entre nous, je la crois plus ratière que malicieuse [MARIV., Surpr. de l'amour, II, 5]
Substantivement C'est un ratier.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Avec les seigneurs et les dames, Les damoiselles et les fames, M'esbatoie très volontiers ; De ce n'estoie pas ratiers [FROISS., Esp. amour.]

ÉTYMOLOGIE

  • Rat 2 ; wallon, rati ; provenç. ratier.