rauque

rauque

adj. [ lat. raucus ]
Se dit d'une voix rude et comme enrouée : Un acteur à la voix rauque éraillé
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

RAUQUE

(rô-k') adj.
Se dit de la voix devenue rude et comme enrouée.
Pouvez-vous endurer que ces rauques cigales Égalent leurs chansons à vos œuvres royales ? [RÉGNIER, Sat. Il.]
Sa voix était rauque, tremblante et entrecoupée [FÉN., Tél. VII]
Quelle rauque grenouille, au milieu de ses joncs, T'a donné de son art les premières leçons ? [REGNARD, Fol. amour. II, 7]
Passé le mois de juin, le rossignol ne chante plus, et il ne lui reste qu'un cri rauque, une sorte de croassement où l'on ne reconnaît point du tout la mélodie de Philomèle [BUFF., Ois. t. IX, p. 129]
Et poussant vers le ciel un cri rauque et sauvage [DELILLE, Én. VII]
Le dialecte bolonais dut la surprendre péniblement ; il n'en est pas de plus rauque dans les pays du Nord [STAËL, Corinne, XIX, 7]
Par extension.
Et les rauques tambours, les sonores cymbales [A. CHÉN., Fragments, Bacchus.]
Fig.
Je réponds bien mal, monsieur, aux choses charmantes que vous m'envoyez ; mais, à mon âge, on a la voix un peu rauque [VOLT., Lett. en vers et en prose, 132]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Ne je ne puis mais haut crier, Car douze mois en l'an sui raus [enrhumé] [A. DINAUX, Trouvères artésiens, p. 122]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, rauche, enroué ; génev. rouche, enrouement ; prov. rauc, rauch ; cat. ronc ; espagn. ronco ; port. rouco ; ital. rauco ; du lat. raucus ; comparez le sanscr. ru, faire du bruit.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

rauque

RAUQUE. adj. des deux genres. Il se dit, en parlant de la Voix, d'un Son rude, âpre et comme enroué. Une voix rauque. Cet homme a une voix forte, mais le son en est rauque. Il a quelque chose de rauque dans la voix.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

raûque


RAûQUE, adj. [Rôke: 1re lon. 2e e muet.] Rude et comme enroué, en parlant du son de la voix. "Il a une grande voix, mais c'est une voix raûque, le son en est raûque: il a quelque chôse de raûque dans sa voix, dit l'Acad. Je crois que c'est une faûte d'impression et qu'il faut dire, dans la voix; car il a, détermine le sens et désigne assez que c'est de sa voix qu'il s'agit, et non pas de la voix d'un aûtre. C'est comme ceux, qui disent j'ai mal à mon pied, il garde son lit, au lieu de dire, j'ai mal au pied, il garde le lit.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

rauque

adjectif rauque
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

rauque

heiserhoarse, raucous, huskyrauw, hees, schor, ruw, wildגרוני (ת), צרוד (ת), צָרוּדroncraŭkaroncorauco, chioccio, rocoraucusrouco, rouquenhohesboğuk (ʀok)
adjectif
grave, enroué une voix rauque
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

rauque

[ʀok] adj [voix] → hoarse; [cri] → raucous
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005