ravaudage

ravaudage

n.m.
Vieilli Raccommodage.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ravaudage

(ʀavodaʒ)
nom masculin
fait de raccommoder des vêtements le ravaudage de chaussettes trouées
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

RAVAUDAGE

(ra-vô-da-j') s. m.
Raccommodage de méchantes hardes, de bas.
Fig. Besogne faite grossièrement. Vous n'avez fait là que du ravaudage. Il se dit de même des ouvrages d'esprit qu'on trouve de peu de valeur.
Vous avez l'air de parler froidement de mon Longus, comme si j'y avais fait quelque petit ravaudage [P. L. COUR., Lett. II, 37]
Bavardage.
Voilà un billet de l'abbé Arnauld.... la première page est un ravaudage de rien pour choisir un jour, afin de dîner chez M. d'Harouys [SÉV., 23 mai 1672]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

ravaudage

RAVAUDAGE. n. m. Action de rapiécer, de repriser à l'aiguille. Le ravaudage de vieux bas.

Il se dit figurément et familièrement d'une Besogne mal faite, faite grossièrement. Vous n'avez fait là que du ravaudage.

Il se dit aussi, familièrement, des Ouvrages de l'esprit qui ne sont faits que d'emprunts, de pièces et de morceaux.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

ravaudage


RAVAUDAGE, s. m. RAVAUDER, v. n. RAVAûDERIE, s. f. RAVAUDEUR, EûSE, s. m. et f [Ravodage, , de-ri-e, deur, deû-ze: 2e du 3e, et 3e du dern. lon. 3e e muet au 3e, é fer. au 2d: dans le verbe au est long devant l'e muet: il ravaûde, ravaûdera, etc.] Ravauder, au propre, c'est racommoder de méchantes hardes à l'aiguille; au figuré il a trois significations: 1°. V. n. Tracasser dans une maison, s'ocuper à ranger des hardes, des meubles, etc. "Elle n'a fait que ravauder tout aujourd'hui = 2°. V. act. Maltraiter de paroles: je le ravauderai bien: on l'a bien ravaudé. = 3°. Incomoder par des discours hors de propôs. "Qu'est-ce que vous venez me ravauder. "Il m'a ravaudé mille impertinences. — Dans ces trois acceptions, il n'est que du style familier.
   RAVAUDAGE ne se dit qu'au propre du racomodage à l'aiguille: tant pour le ravaudage de ces bâs: et aussi d'une besogne faite grossièrement. "Vous n' avez fait là que du ravaudage, ce qui se dit quelquefois des ouvrages d'esprit. = Ravauderie, au contraire, ne s'emploie qu'au figuré famil. Discours de niaiseries. "Quelles ravauderies nous vient-il conter? = Ravaudeur à l'un et l'autre emploi. "Envoyez chez le ravaudeur; payez la ravaudeûse. = "C'est un ravaudeur, une ravaudeûse; qui importune par ses ravauderies, qui ne dit que des balivernes.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

ravaudage

nom masculin ravaudage
Vieux. Action de ravauder.
raccommodage, rafistolage, rapiéçage, rapiècement, réparation, reprisage, reprise, stoppage -familier: rapetassage.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

ravaudage

Schmonzes

ravaudage

[ʀavodaʒ] nm [chaussettes] → mending
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005