rebattre

rebattre

v.t.
Battre de nouveau : Rebats les cartes, tous les trèfles sont ensemble.
Rebattre les oreilles à qqn de qqch,
lui répéter sans cesse la même chose ; ressasser : Il nous rebat les oreilles de sa nouvelle moto.
Remarque: Ne pas confondre avec rabattre.

rebattre

(ʀəbatʀ)
verbe transitif
1. battre de nouveau Il m'a rebattu aux échecs.
2. parler sans cesse de qqch à qqn Sa réussite, elle nous en a rebattu les oreilles.

rebattre


Participe passé: rebattu
Gérondif: rebattant

Indicatif présent
je rebats
tu rebats
il/elle rebat
nous rebattons
vous rebattez
ils/elles rebattent
Passé simple
je rebattis
tu rebattis
il/elle rebattit
nous rebattîmes
vous rebattîtes
ils/elles rebattirent
Imparfait
je rebattais
tu rebattais
il/elle rebattait
nous rebattions
vous rebattiez
ils/elles rebattaient
Futur
je rebattrai
tu rebattras
il/elle rebattra
nous rebattrons
vous rebattrez
ils/elles rebattront
Conditionnel présent
je rebattrais
tu rebattrais
il/elle rebattrait
nous rebattrions
vous rebattriez
ils/elles rebattraient
Subjonctif imparfait
je rebattisse
tu rebattisses
il/elle rebattît
nous rebattissions
vous rebattissiez
ils/elles rebattissent
Subjonctif présent
je rebatte
tu rebattes
il/elle rebatte
nous rebattions
vous rebattiez
ils/elles rebattent
Impératif
rebats (tu)
rebattons (nous)
rebattez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais rebattu
tu avais rebattu
il/elle avait rebattu
nous avions rebattu
vous aviez rebattu
ils/elles avaient rebattu
Futur antérieur
j'aurai rebattu
tu auras rebattu
il/elle aura rebattu
nous aurons rebattu
vous aurez rebattu
ils/elles auront rebattu
Passé composé
j'ai rebattu
tu as rebattu
il/elle a rebattu
nous avons rebattu
vous avez rebattu
ils/elles ont rebattu
Conditionnel passé
j'aurais rebattu
tu aurais rebattu
il/elle aurait rebattu
nous aurions rebattu
vous auriez rebattu
ils/elles auraient rebattu
Passé antérieur
j'eus rebattu
tu eus rebattu
il/elle eut rebattu
nous eûmes rebattu
vous eûtes rebattu
ils/elles eurent rebattu
Subjonctif passé
j'aie rebattu
tu aies rebattu
il/elle ait rebattu
nous ayons rebattu
vous ayez rebattu
ils/elles aient rebattu
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse rebattu
tu eusses rebattu
il/elle eût rebattu
nous eussions rebattu
vous eussiez rebattu
ils/elles eussent rebattu

REBATTRE

(re-ba-tr') v. a.Il se conjugue comme battre.
Battre de nouveau. On bat cet enfant, et on le rebat sans cesse. Rebattez cet habit, il est encore plein de poussière. Fig.
Il doit y avoir à limer et rebattre avant de livrer mon ouvrage au public [P. L. COUR., Lett. II, 4]
Rebattre un matelas, en battre la laine après l'avoir ouvert, et le refaire. Rebattre un tonneau, en resserrer les douves. Repiquer les meules d'un moulin. Rebattre une place, y diriger de nouveau le feu du canon.
Rebattre les cartes, les mêler une seconde fois.
Parcourir de nouveau. La cavalerie rebattit la plaine. Terme de chasse. Rebattre ses voies, en parlant du chien, revenir sur ses pas. Rebattre ses voies, se dit aussi d'une bête chassée. Les chiens courants rebattent, quand ils prennent le contre-pied en criant, comme s'ils allaient dans le droit.
Fig. et familièrement. Rebattre les oreilles, répéter inutilement et d'une manière ennuyeuse.
Il m'en a souvent rebattu les oreilles [HAMILT., Gramm. 7]
On dit dans le même sens : rebattre quelque chose.
Je suis persuadé qu'il y a inconvénient dans les grandes affaires à rebattre le passé, si ce n'est pour mémoire, et simplement autant qu'il peut avoir rapport à l'avenir [RETZ, Mém. t. III, liv. IV, p. 148, dans POUGENS]
Hâte-toi, mon ami, tu n'as pas tant à vivre ; Je te rebats ce mot ; car il vaut tout un livre [LA FONT., Fabl. VIII, 27]
Faut-il vous le rebattre Aux oreilles cent fois, et crier comme quatre ? [MOL., Tart. V, 3]
Vous me rebattez deux ou trois fois que je commence toujours mes lettres par vous demander où vous êtes [SÉV., à d'Hérigoyen, 14 juin 1687]
Je me donnai tant de peine, qu'à force de lui rebattre la même chose, je parvins insensiblement à lui rendre mes leçons utiles [LESAGE, Estev. Gonz. 46]
Se rebattre, v. réfl. Se battre de nouveau.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Tant de feux, tant d'esclairs, tant de pluye et de vents, Rebatans à l'envi ma nacelle brisée [DESPORTES, Œuv. chrest. XVIII, prière.]
    Depuis M. l'admiral fit jetter des gardes plus grosses de nuict aux passages, et rebattre les champs plus souvent [LANOUE, 665]
    L'obscurité de la nuict et la violence des vagues que la coste rompoit et rebatoit avec un grand bruit.... [AMYOT, Pyrrh. 32]
    Une dague mousse et ayant le trenchant rebattu [ID., Artax. 14]
    Le chasteau pris, les assiegez reconnurent leur perte, le rebattirent de coups de canon.... [D'AUB., Hist. I, 27]
    À un esprit si indocile [que le mien].... fault rebattre et resserrer, à bons coups de mail, ce vaisseau qui se desprend, se descoust.... [MONT., IV, 205]

ÉTYMOLOGIE

  • Re..., et battre ; wallon, ribatt.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • REBATTRE. - HIST. Ajoutez : XIIe s.
    Qui la voie tenir sauroit Au lac, ki s'i poroit enbatre, Là le [la, une épée] poroit faire rebatre Et retremper et faire saine [, Perceval le Gallois, V. 4848]

rebattre

REBATTRE. (Il se conjugue comme BATTRE.) v. tr. Battre de nouveau. Il a été battu et rebattu. Rebattez ce tapis, il est encore plein de poussière.

Rebattre un matelas, Le refaire et battre la laine qu'il contient.

Rebattre un tonneau, En resserrer les douves, en frappant sur les cerceaux pour les faire avancer du côté de la bonde.

En termes de Chasse, Ce chien rebat ses voies se dit d'un Chien courant lorsqu'il revient à plusieurs reprises sur les mêmes voies.

Rebattre les oreilles et absolument Rebattre signifie Répéter inutilement et d'une manière ennuyeuse. Il m'en a rebattu les oreilles. Cet avocat n'a fait que rebattre ce qu'il avait dit à la première audience. C'est un sujet rebattu.

Fig. et fam., Être rebattu de quelque chose, en avoir les oreilles rebattues, Être las d'en entendre parler.

rebattre

Rebattre, Iterum caedere, Referire.

rebattre


REBATRE, ou REBATRE, v. act. [1re et dern. e muet.] Dans le propre, il est peu usité. Batre de nouveau et en réitérant. "Il l'a batu et rebatu. = On dit rebatre (refaire) un matelâs. = Au figuré, répéter inutilement et d'une manière ennuyeuse. "Il rebat sans cesse les mêmes chôses; et neutralement: il ne fait que rebatre. On sous-entend ce qu'il a dit plusieurs fois. "C'est une matière rebatûe. BOSS. "Un discours, un conte rebatu; une phrâse, une pensée rebatûe. "Des pensées mille fois rebatûes, mais rajeunies, ou par un tour épigramatique et de mauvais goût, fort à la mode aujourd'hui, ou par un ton d'audace bien propre à séduire les simples. Palissot.

Traductions

rebattre

ribattere

rebattre

[ʀ(ə)batʀ] vt
rebattre les oreilles à qn de qch → to keep harping on to sb about sth