rébellion

(Mot repris de rebellion)

rébellion

n.f.
1. Action de se rebeller : Une rébellion sanglante a éclaté dans le pays révolte, sédition insoumission, insubordination ; obéissance, soumission
2. Ensemble des rebelles : Le gouvernement va négocier avec la rébellion.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

RÉBELLION

(ré-bèl-li-on) s. f.
Acte de rebelle.
Des retours soudains, des changements inouïs ; la rébellion longtemps retenue, à la fin tout à fait maîtresse [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
Je voudrais inspirer, non ressentir l'effroi, Et la rébellion se tairait devant moi [M. J. CHÉN., Charles IX, IV, 2]
Fig. La rébellion des sens contre la raison, se dit des sens qui refusent d'obéir à la raison.
Et mon devoir confus, languissant, étonné, Cède aux rébellions de mon cœur mutiné [CORN., Cinna, I, 2]
Comme on ne cesse dans ce livre d'instruire le peuple sur la rébellion qu'on fait à la grâce [BOSSUET, Avert. sur le livre Réflex. mor. IV]
Terme de jurisprudence. Opposition par voie de fait à l'exécution d'un acte juridique.
....je sais que, pour un million, Vous ne voudriez pas faire rébellion [MOL., Tart. V, 4]

SYNONYME

  • RÉBELLION, RÉVOLTE. Ces deux mots ont pris une signification très voisine. La seule nuance qu'on y trouve, c'est que révolte est de tous les styles, et que rébellion appartient surtout au style élevé.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    En celui qui est sobre, concupiscence ne fait nulle rebellion contre raison [ORESME, Eth. 32]
    À tous ceux de la ville veuillez faire pardon, Qui contre vous ont fait grande rebellion [, Guesclin. 14017]
  • XVe s.
    Pour la doute des rebellions ils y establirent [à Évreux] de bonnes gens d'armes [FROISS., II, II, 27]
  • XVIe s.
    Je ne me plains pourtant d'une peine si dure ; Mais, helas ! je me plains de ce que je l'endure Non par rebellion, mais par fidelité [DESPORTES, Amours d'Hippolyte, XXIV]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. rebellionem, de rebellis, rebelle.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

rébellion

RÉBELLION. n. f. Révolte, soulèvement, résistance ouverte aux ordres de l'autorité légitime. Dompter, punir la rébellion.

Fig., La rébellion des sens contre la raison, La révolte, le soulèvement des sens contre la raison.

RÉBELLION désigne aussi l'Ensemble des rebelles. La rébellion a été vaincue.

En termes de Jurisprudence, il désigne l'Action d'empêcher par violence et par voie de fait l'exécution des ordres de la justice. Faire rébellion à la justice. Procès-verbal de rébellion.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

rebellion

Rebellion, Rebellio, siue Rebellium rebellii, Contumacia.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Synonymes et Contraires

rébellion

Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

rébellion

rebellionהמרדה (נ), התמרדות (נ), התקוממות (נ), מרד (ז), מרדות (נ), מרדנות (נ), מרי (ז), סוררות (נ), סרה (נ), הַמְרָדָּה, הִתְמָרְדוּת, הִתְקוֹמְמוּת, מֶרֶד, מַרְדָנוּת, מְרִי, סוֹרְרוּתribellioneRebellionpovstáníoprør반란upprorกบฏ (ʀebeljɔ̃)
nom féminin
révolte organiser une rébellion
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

rébellion

[ʀebeljɔ̃] nf
(= soulèvement) → rebellion
(= rebelles) → rebel forces pl [ʀ(ə)bife] vpr/vi → to fight back
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005