recel

recel

[ rəsɛl] n.m.
Infraction consistant à détenir des choses que l'on sait volées ou à soustraire qqn aux recherches de la justice.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

RECEL

(re-sèl) s. m.
Terme de jurisprudence. Action de celui qui reçoit sciemment des objets enlevés, volés.

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. RECÉLER.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

recel

RECEL. n. m. T. de Droit. Acte de celui qui recèle. Il fut poursuivi pour recel, comme coupable de recel.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

recel

החבאה (נ), החזקת רכוש גנוב (נ), רכוש גנוב (ז)helingHehlereiricettamento (ʀəsɛl)
nom masculin
action de garder qqch de manière illégale
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

recel

[ʀəsɛl] nm (DROIT)receiving stolen goods
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005