recette

recette

n.f. [ lat. recepta, de recipere, recevoir ]
1. Montant total des sommes qui sont entrées en caisse à un moment donné : Le commerçant compte la recette du week-end gain
2. Description détaillée de la façon de cuisiner un mets : Un livre de recettes. Avez-vous la recette du clafoutis ?
3. Méthode, procédé pour atteindre un but, pour réussir dans telle circonstance : Quelle est votre recette pour être toujours en forme ? secret
4. Bureau d'un receveur des impôts : La recette est ouverte du lundi au vendredi de 9 heures à 16 heures.
Faire recette,
rapporter beaucoup d'argent : Son nouveau film n'a pas fait recette ; fig., avoir du succès : Cette nouvelle mode fait recette auprès des adolescents.

RECETTE

(re-sè-t') s. f.
Ce qui est reçu en argent, en billets, ou autrement. Porter en recette une somme. Le produit des recettes annuelles. Cette comédie donne d'excellentes recettes.
Celui-là est pauvre, dont la dépense excède la recette [LA BRUY., VI]
Les Carthaginois, calculant sans cesse la recette et la dépense, firent toujours la guerre sans l'aimer [MONTESQ., Rom. 4]
Forcer en recette, augmenter, à la charge du comptable, la recette qu'il accuse.
Action de recevoir de l'argent, des valeurs pour le compte de quelqu'un. Faire la recette d'une terre, la recette des rentes de quelqu'un. Faire la recette des contributions.
Emploi de celui qui reçoit les contributions pour le compte de l'État. Recette générale d'un département. Recette particulière d'un arrondissement. Recette d'enregistrement.
J'ai quitté la recette des tailles de Madrid où j'ai été employé [LESAGE, Guzm. d'Alf. VI, 7]
C'est qu'il y va, mon cher, de ma recette [C. DELAV., Éc. des vieill. II, 3]
La maison, les bureaux du receveur. Aller à la recette.
Il se dit du débit des eaux d'un fleuve, par rapport au réceptacle.
Tant que les barrières du Bosphore et de Gibraltar ont subsisté, la Méditerranée n'était qu'un lac d'assez médiocre étendue, dont l'évaporation suffisait à la recette des eaux du Nil, du Rhône et des autres rivières qui lui appartiennent [BUFF., 6e époq. nat. Œuv. t. XII, p. 288]
Composition de certains médicaments ou remèdes. La recette de la thériaque.
Carro-Carri débarque avec une recette qu'il appelle un prompt remède et qui quelquefois est un poison lent [LA BRUY., XIV]
Je voudrais bien qu'il y eût des recettes pour votre mal comme pour le mien [VOLT., Lett. à Mme du Deffant, 5 juin 1772]
Écrit où est formulée cette composition. Il porta la recette chez un pharmacien.
Certains procédés dont on se sert dans les arts, dans l'économie domestique. La recette pour faire des conserves, une pâtisserie.
Je vous envoie un manuscrit.... C'est la recette d'un potage [VOLT., Ép. IX]
Fig.
Je reviens à ma recette contre le refroidissement de l'amour [J. J. ROUSS., Ém. V]
Turpin répond : j'ai la recette [pour guérir le prince] D'un cœur de vierge de vingt ans ; Fleur de vingt ans, vertu parfaite, Vous rajeunira sur ma foi [BÉRANG., Mort de Charlemagne.]
Il se dit aussi de procédés magiques ou mystérieux.
Cette recette [pour avoir des enfants] est une médecine [LA FONT., Mandr.]
Tous tels sorts sont recettes frivoles [ID., Orais.]
Fig. et familièrement. Manière de se conduire dans les affaires, dans le monde.
Témoigner en tel cas un peu de désespoir Est quelquefois une bonne recette [LA FONT., Fiancée.]
Contentons-nous de peu, et de moins encore, si c'est possible : sachons perdre dans l'occasion, la recette est infaillible [LA BRUY., IX.]
Terme de marine. Il se dit pour réception, c'est-à-dire vérification et acceptation des matières ou des objets qui proviennent, dans les arsenaux, des livraisons faites par les fournisseurs.
Baquet de bois dont se sert le salpêtrier.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Je vous presterai vingt mil libres, à reprendre sour les reçoites de le [la] comté [, Chr. de Rains, 225]
  • XIVe s.
    La recete de cel triacle [thériaque] est en l'antidotaire [H. DE MONDEVILLE, f° 84]
    Quant toutes vos confitures seront prestes, vous pourrez faire ce qui appartient, dont la recepte s'ensuit [, Ménagier, II, 5]
  • XVIe s.
    Le mot plaist bien à aucuns, mais c'est tout ; la chose n'est de mise ny de recette en ce siecle d'une si universelle corruption et contagion [CHARRON, la Sagesse, II, Préf.]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. recepta ; espagn. receta ; portug. receita ; ital. ricetta ; bas-lat. recepta, de receptum, supin de recipere (voy. RECEVOIR).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    RECETTE. Ajoutez :
    10° Recette buraliste, bureau qui délivre les expéditions (acquits-à-caution, congés, etc.) pour le transport des boissons. Comme les remises sont très faibles et le produit insuffisant, la recette buraliste est toujours jointe soit à une recette sédentaire ou principale, soit à un débit de tabac et de poudre.
    Les percepteurs des contributions directes actuellement en fonctions, et qui se trouvent en même temps titulaires des recettes buralistes ou de débits de tabac et de poudre, seront tenus d'opter immédiatement [, Arrêté du Ministre des finances, du 13 mai 1848]
    11° Terme de mines. Recette ou salle de recette, lieu où l'on manipule le charbon à mesure qu'il arrive pour le trier et le classer.
    Les portes et fenêtres des bâtiments placés au-dessus des fosses à charbon de terre sont imposables, lorsqu'elles éclairent des salles dites de recettes, des scieries mécaniques... [, Analyse du décret rendu en Conseil d'État, 2 sept. 1863]
  • Il y a des recettes dans les fosses aussi bien qu'au-dessus.
    Pour tout dommage on n'a constaté qu'un cordage cassé à la recette inférieure du puits Jabin.... un cheval asphyxié était étendu à l'entrée de la recette [, Extr. du Mémorial de la Loire, dans Journ. offic. 7 fév. 1876, p. 1091, 3e col.]
  • 12°
    Dans l'exploitation du bois de flottage, recette générale, constatation, par l'inspecteur des ports de flottage, de ce qui est dû à chaque ouvrier dont l'ouvrage est reconnu en bon état de réception, et de ce que chaque intéressé doit rembourser à la compagnie, par décastère de bois, pour les frais d'écoulage et de mise en état, [, Mém. de la Soc. centr. d'agric. 1873, p. 261]
    13° Terme de mégisserie. Peau en recette, ou simplement recette, peau épurée.
    Les peaux mégissées par mes soins, mises en recette ou épurées, sont employées dans ma fabrique de gants [, Enquête, Traité de comm. avec l'Anglet. t. VI, p. 782]
    Les recettes en chevreau pour ganterie et chaussures sont très demandées [, Journ. offic. 13 mai 1872, p. 3206, 3e col.]

recette

RECETTE. n. f. Ce qui est reçu, ce qui rentre en espèces, en valeurs. La recette et la dépense. La dépense excède la recette. Chapitre de recette. Article de recette. Passer en recette. Porter en recette. La recette doit à la dépense. Ce théâtre fait de bonnes recettes. On prélève tant sur la recette. Le produit de la recette. Le total de la recette.

Il se dit aussi de l'Action et de la fonction de recevoir, de recouvrer ce qui est dû, soit en argent, soit en nature. Faire la recette d'une terre, la recette des rentes de quelqu'un. Avoir la recette des contributions de tel endroit.

Garçon de recette, Employé chargé d'encaisser des effets de commerce.

RECETTE se dit encore du Bureau où l'on reçoit les contributions. Recette buraliste.

Il se dit également de l'Emploi de celui qui est chargé de recevoir les contributions. Il a été nommé à la recette des finances.

RECETTE se dit aussi de la Composition de certains médicaments. Une bonne recette contre la fièvre.

Il se dit encore de Certaines méthodes, de certains procédés, dont on se sert dans les arts, dans l'économie domestique, etc. Des recettes de cuisine. Enseigner une recette. Demander une recette. Une recette pour conserver les fruits. Une recette pour faire de l'encre.

Il se dit figurément et familièrement de la Manière de se conduire dans certaines circonstances. Comment faites-vous pour rester bien avec tout le monde? Vous me donnerez la recette.

recette


RECETTE, s. f. [Recète, 1re et dern. e muet.] 1°. Ce qui est reçu en argent ou autrement. "La dépense, la mise, excède la recette. Article de recette. Pâsser en recette. = 2°. Action de recouvrer ce qui est dû. "Faire la recette d'une terre. La recette générale d'une ville, d'une élection. "La récette fut simplifiée autant qu'il était possible; et par une économie, qui tient du prodige, il (Colbert) augmenta le revenu du Roi, en diminuant les tailles. Volt. = 3°. Lieu et Bureau où l'on reçoit les deniers. = 4°. Composition de certaines drogues pour guérir un mal. "Enseigner, doner une recette. = C'est aussi l'écrit qui enseigne cette composition.

Synonymes et Contraires

recette

nom féminin recette
2.  Moyen pour réussir.
Traductions

recette

Rezept, Einnahme, Erlös, Ertrag, Verfahrenrecipe, income, takings, prescription, procedure, process, reception room, take, proceeds, receipt, receipts, return, revenuerecept, ontvangst, opbrengst, bereidingswijze, inkomen, ontvangstkamer, procédé, receptie, verdienste, werkwijze, inning, methode, middelהכנסה (נ), מתכון (ז), תקבול (ז), הַכְנָסָה, מַתְכּוֹןresepreceptareceptindkomst, opskriftenspezo, procedo, recepto, ricevejoreceta, actuación, ingreso, procedimientoricetta, reddito, entrata, incasso, introitoatriumresept, oppskriftreceita, fórmula, prescrição, proceder, procedimento, processo, receitoreţetărecept, förfäringssättوَصْفَةٌ لِتَحْضِيرِ طَعَامσυνταγήruokareseptirecept調理法요리법przepisрецептตำรากับข้าวtarifcông thức nấu ăn烹饪法рецепта食譜 (ʀəsɛt)
nom féminin
1. cuisine suite d'indications pour réaliser un plat une recette de gâteau
2. figuré méthode Quelle est ta recette pour être forme ?
3. somme d'argent perçue la recette de la journée

recette

[ʀ(ə)sɛt]
nf
(CUISINE)recipe (fig) [succès] → recipe
(COMMERCE)takings pl
faire recette [spectacle, exposition] → to be a success
(ADMINISTRATION) (= bureau) → tax office, revenue office recettes
nfpl (COMMERCE) (= rentrées) → receipts