rechange

rechange

n.m.
Change : Prendre du rechange en vêtements.

de rechange

loc. adj.
1. Qui sert à remplacer les objets non disponibles ou hors d'usage : J'ai des piles de rechange pour mon baladeur.
2. Qui peut se substituer à ce qui s'est révélé inadéquat : Avez-vous une solution de rechange à nous proposer ? une alternative

RECHANGE

(re-chan-j') s. m.
Il se dit des objets qu'on tient en réserve pour remplacer d'autres objets semblables. Une roue de rechange. Des armes de rechange. On appelle quelquefois ces divers objets des rechanges. Terme de marine. Nom donné à tous les objets embarqués pour remplacer au besoin pareils objets qui sont employés.
Le roi voulant être informé de ce que coûte l'armement, garniture et rechange d'un vaisseau de chaque rang.... [, Colbert à Demuin, 21 juill. 1678, dans JAL]
Corps de rechange, parties de certains instruments à vent que l'on change selon les tons dans lesquels on veut jouer. Grâce aux corps de rechange, la musique de cor est toujours écrite sans dièses ni bémols à la clef.
Terme de commerce. Second droit de change qu'on doit payer, après le protêt d'une lettre, pour celle que le porteur est obligé de prendre sur d'autres ou dans d'autres lieux. Payer le change et le rechange.
L'ordonnance de Louis XIV du mois de mars 1673 détermine le sens du mot rechange ; car en disant : Il ne sera point dû ou accordé de rechange, tous les tribunaux entendent que l'on n'accordera que le change direct [P. GIRAUDEAU, la Banque rendue facile, p. X]
Le rechange s'effectue par une retraite, [, Code de commerce, art. 177]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Et doutoit on qu'ils [les Gantois] ne veinssent à puissance de costé ou par derriere ; et à ceste cause fut mise à la bataille du duc par deux ou trois fois à rechange de place [O. DE LA MARCHE, liv. I, p. 369, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Doré et argenté à rechange [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Re..., et change ; bourguig. rechainge.

rechange

RECHANGE. n. m. Remplacement. Il se dit en parlant de Certains objets que l'on tient en réserve pour remplacer, au besoin, d'autres objets semblables; en ce sens il ne s'emploie jamais qu'avec la préposition de. Un rasoir mécanique avec des lames de rechange. Une roue de rechange. Emporter des vêtements de rechange. On appelle quelquefois ces divers objets Des rechanges. Les rechanges d'un navire.

Pièce de rechange, Pièce destinée à en remplacer une autre dans un ensemble, dans un mécanisme.

Corps de rechange, Partie de certains instruments à vent qu'on change selon les divers tons dans lesquels on veut jouer. Une trompette à corps de rechange.

RECHANGE désigne aussi, en termes de Commerce, le Droit d'un nouveau change qu'on fait payer par celui qui a tiré une lettre de change, lorsqu'elle a été protestée. Payer le change et le rechange.

rechange


RECHANGE, s. m. [1re et dern. e muet: 2e lon.] En termes de Banque, droit d'un nouveau change, qu'on fait payer par celui, qui tire une lettre de change, lorsqu' elle a été protestée. "Payer le change et le rechange. = Hors de là, il n'a d'usage qu'avec la prép. de. "Des mâts, des voiles, des cordages de rechange, qu'on réserve pour s'en servir au besoin et pour remplacer ceux, qui seront hors de service.

Traductions

rechange

ricambiovervangingзамянаudskiftning교체 (dəʀəʃɑ̃ʒ)
adjectif
qui remplace qqch une ampoule de rechange

rechange

[ʀ(ə)ʃɑ̃ʒ]
de rechange adj [pièces, roue] → spare (fig) [solution] → alternative
des vêtements de rechange → a change of clothes