rechasser

(Mot repris de rechassent)

RECHASSER

(re-cha-sé) v. a.
Expulser une seconde fois, de nouveau. Il a rechassé ce valet qu'il avait repris.
Repousser d'un lieu dans un autre. Rechassez ces bêtes dans l'étable.
Notre première ligne fut repoussée par les ennemis ; un corps de réserve que Montgeorge commandait, les rechassa et regagna le terrain ; ce corps fut encore repoussé et rechassé par eux [PELLISSON, Lett. hist. t. II, p. 185]
Ils [les alliés sous le prince d'Orange] demandaient qu'on les fît marcher au plus vite, et se tenaient sûrs de rechasser le roi jusque dans le cœur de son royaume [RAC., Siége de Namur.]
Ce prince [Julien] par sa sagesse, sa constance, son économie, sa conduite, sa valeur, et une suite continuelle d'actions héroïques, rechassa les barbares ; et la terreur de son nom les contint tant qu'il vécut [MONTESQ., Rom. 17]
Terme de vénerie. Faire rentrer dans la forêt des bêtes qui en sont sorties, et qui se sont écartées dans les buissons.
Pousser une seconde fois un objet mobile.
Un mouvement général commence ; la balle est chassée et rechassée. [CHATEAUB., Natch. 2e partie]
V. n. Chasser de nouveau dans un endroit où on avait déjà chassé. Nous avons chassé et rechassé dans ce taillis.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Por le [la] caleur qui premierement revient dedens le cors et après que li nature le [la] rechace as membres dehors [ALEBRANT, f° 10]
  • XIVe s.
    Que nuls ne soit si ardis d'affiner, rechacier [séparer l'or ou l'argent de l'alliage] nulle monnoye, quelle qu'elle soyt [DU CANGE, rechaciare.]
  • XVe s.
    Aucuns issirent après eux pour aventure trouver ; mais ils furent rechassés arriere.... [FROISS., I, I, 178]
  • XVIe s.
    Les mareschaux des deux camps s'y trouverent quasi en mesme temps avec leurs troupes, d'où ils se chasserent et rechasserent par deux ou trois fois [LANOUE, 649]
    Je m'en vais rechasser dessus votre parole [recommencer la chasse] [RONS., 672]
    Un clin d'œil, un propos mon cœur viennent reprendre, Rechassent ma raison, r'enserrent mes esprits [DESPORTES, Diane, II, 45]

ÉTYMOLOGIE

  • Re..., et chasser ; wallon, richessî.

rechasser

RECHASSER. v. a. Chasser, expulser une seconde fois, de nouveau. Ce général a rechassé les ennemis qui étaient rentrés dans le royaume. Il a rechassé ce valet qu'il avait repris.

Il signifie aussi, Repousser d'un lieu en un autre. Rechassez ces bêtes dans l'étable. On rechassa les ennemis jusque dans leur camp. Le vent nous rechassa dans le port. Un joueur de longue paume qui rechasse une balle de grande force.

Il signifie encore, familièrement, Chasser de nouveau en quelque endroit. C'est un bois où j'ai chassé et rechassé.

rechasser

Rechasser, Arcere, Repellere, Retorquere, Retro agere, A nobis abigere, voyez Rachasser, et Chasser.

rechasser


RECHASSER, v. act. [Rechacé: 1re e muet, 3e é fer.] Repousser d'un lieu dans un aûtre. "Rechassez ces bêtes dans l'étable. "Le vent nous rechassa dans le port. "Ce Prince rechassa les Barbâres; et la terreur de son nom les contint. = V. n. Chasser de nouveau. "C'est un bois, où j'ai chassé et rechassé.