réciproque

(Mot repris de reciproque)

réciproque

adj. [ du lat. reciprocus, qui revient au point de départ ]
Qui marque un échange équivalent entre deux personnes, deux groupes, deux choses : Une estime réciproque mutuel
Verbe pronominal réciproque,
verbe qui exprime l'action exercée par deux ou plusieurs sujets les uns sur les autres : Dans « ils s'embrassent », le verbe exprime une action réciproque.
n.f.
L'action inverse : Je l'ai toujours soutenu, mais la réciproque n'est pas vraie il ne m'a pas rendu la pareille

RÉCIPROQUE

(ré-si-pro-k') adj.
Proprement, alternatif, qui va en sens inverse. Vers réciproques, se dit des vers latins qu'on peut lire en commençant par le dernier mot, sans que la mesure et le sens soient détruits.
Terme de logique. Propositions réciproques, deux propositions telles que le sujet de l'un peut devenir l'attribut de l'autre, et l'attribut de l'une le sujet de l'autre ; ou, autrement, propositions réciproques, se dit de deux propositions qui sont telles que chacune d'elles se déduit de l'autre comme conséquence nécessaire. S. f. La réciproque, l'inverse d'une proposition démontrée. La réciproque est vraie, n'est pas vraie. Démontrer la réciproque.
Termes réciproques, termes qui ont la même signification, et qui se peuvent prendre l'un pour l'autre, par exemple homme et animal raisonnable.
Terme de mathématique. Figures réciproques, celles dont les côtés se peuvent comparer de manière que l'antécédent d'une raison et le conséquent de l'autre se trouvent dans la même figure. Il se dit aussi pour inverse. La gravitation s'exerce en raison réciproque du carré de la distance.
De là il suit que, les carrés des moyens mouvements étant réciproques aux cubes de ces axes, si le mouvement de Saturne se ralentit par l'action de Jupiter, celui de Jupiter doit s'accélérer par l'action de Saturne [LAPLACE, Exp. IV, 3]
Qui se communique de l'un à l'autre, mutuel.
Et ces torrents volants, ces fleuves suspendus [les nuages] Par un choc réciproque et crevés et fondus [BRÉBEUF, Phars. IV]
[Dans les ouvrages de parti] Les faits y sont déguisés, les raisons réciproques n'y sont point rapportées dans toute leur force, ni avec une entière exactitude [LA BRUY., I]
Le roi, le sénat et le peuple étaient, pour ainsi dire, dans une dépendance réciproque ; et il résultait de cette mutuelle dépendance un équilibre d'autorité qui modérait celle du prince [VERTOT, Révol. rom. I, p. 26]
Il y avait entre elle [Mme des Ursins] et cette princesse [la reine d'Espagne] une amitié fondée sur ce besoin d'une confiance réciproque, qui rend si souvent les femmes nécessaires les unes aux autres [VOLT., Mél. litt. Observ. sur les mém. de Noailles.]
S. m.Terme familier. Le réciproque, la pareille.
Adieu, mon adorable petite sœur que j'aime avec toute la tendresse dont je suis capable.... je ne sais pourquoi vous me quittez du réciproque ; il me semble que vous devriez être contente de ce que je sens pour vous [CH. DE SÉV., à Mme de Grignan, dans SÉV. 11 nov. 1676]
Mme de Castries était aussi glorieuse pour son mari que pour elle ; elle en recevait le réciproque et toutes sortes d'égards et de respects [SAINT-SIMON, 42, 253]
Terme de grammaire. Verbes réciproques, verbes qui expriment l'action mutuelle de plusieurs sujets les uns sur les autres. Ils se frappent. Duclos l'a pris au sens de verbe réfléchi : Il y en a un [verbe] qu'on nomme réciproque, c'est-à-dire qui rentre dans lui-même : Pierre s'aime, Caton s'est tué, Œuvr. t. IX, p. 98.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Quand ils furent approchés des Sarrasins, de beau traict les saluerent, et au reciproque les Sarrasins eux [, Bouciq. II, 20]
  • XVIe s.
    Il y avoit eu entre eulx [César et Pompée] une si longue intelligence et societé.... tant d'offices reciproques et d'alliances.... [MONT., I, 268]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. reciproc ; du lat. reciprocus, que Corssen (Nachtr. p. 137) explique comme un composé de recus (de re) et procus (de pro), et signifiant : qui va en arrière et en avant.

réciproque

RÉCIPROQUE. adj. des deux genres. Il se dit en parlant de Deux personnes ou de deux choses dont chacune exerce sur l'autre une action équivalente à celle qu'elle en reçoit. Amour réciproque. Bienfaits réciproques. Accusation réciproque. Les sentiments qu'ils ont l'un pour l'autre sont bien réciproques. Mouvement réciproque de deux pendules mis en présence. L'action, l'influence réciproque des lois sur les moeurs, et des moeurs sur les lois.

En termes de Grammaire, Verbes réciproques, Les verbes pronominaux qui expriment l'action réciproque de plusieurs objets les uns sur les autres, comme dans ces phrases : Ces deux propositions se contredisent. Ces quatre hommes se battaient et se disaient des injures. Souvent, pour exprimer avec plus de clarté le sens réciproque, on ajoute les mots l'un l'autre ou un des adverbes réciproquement, mutuellement, ou l'on place le mot entre avant le verbe. Ces deux hommes s'aident réciproquement. Ils s'aidaient l'un l'autre. Ils s'entraident.

En termes de Logique, Propositions réciproques, Deux propositions telles que le sujet de l'une peut devenir l'attribut de l'autre, et réciproquement. Ces deux propositions : L'homme est un animal raisonnable, l'animal raisonnable est un homme, sont réciproques.

Termes réciproques, Termes qui ont la même signification et qui peuvent se prendre l'un pour l'autre. Les mots Homme et Animal raisonnable sont des termes réciproques.

RÉCIPROQUE s'emploie aussi comme nom féminin, en termes de Logique, pour signifier l'inverse. La réciproque est vraie.

Il s'emploie aussi dans le langage familier. Je vous rendrai la réciproque, Je vous rendrai la pareille, j'en ferai autant pour vous que vous en ferez pour moi.

reciproque

Reciproque, Reciprocus.

Amour reciproque, Amor mutuus.

Synonymes et Contraires

réciproque

adjectif réciproque
Qui marque un échange.
Traductions

réciproque

beiderseitig, gegenseitig, wechselseitig, reziprokreciprocal, mutualwederzijds, onderling, wederkerigהדדי (ת), הדדית (ת), הֲדָדִי, הֲדָדִיתrecíprocgensidigreciprokamútuo, recíprocovastavuoroinenrecíproco, mútuoвзаимныйαμοιβαίοςreciproco倒數reciproční상호 (ʀesipʀɔk)
adjectif
qui est partagé, échangé des sentiments réciproques

réciproque

[ʀesipʀɔk]
adjreciprocal
nf
la réciproque → the reverse
la réciproque n'est pas vraie → the reverse isn't true