réciproquement

(Mot repris de reciproquement)

réciproquement

adv.
De façon réciproque : Ils se sont donné réciproquement des renseignements importants mutuellement
Et réciproquement,
et vice versa ; et inversement : Le dessinateur donne des suggestions au scénariste et réciproquement.

réciproquement

(ʀesipʀɔkmɑ̃)
adverbe
1. d'une manière réciproque Ils ont promis de s'aider réciproquement.
2. et inversement La littérature a influencé la peinture, et réciproquement.

RÉCIPROQUEMENT

(ré-si-pro-ke-man) adv.
D'une manière inverse, en retour.
Comme les actions héroïques animent ceux qui écrivent, ceux-ci réciproquement vont remuer, par le désir de la gloire, ce qu'il y a de plus vif dans les grands courages [BOSSUET, Disc. de récept.]
La convoitise l'empêche [le chrétien] de faire tout le bien qu'il voudrait ; réciproquement, il empêche la convoitise de faire tout le mal qu'elle désire [ID., 2e sermon, Pâques, 2]
Les enfants peut-être seraient plus chers à leurs pères, et réciproquement les pères à leurs enfants, sans le titre d'héritiers [LA BRUY., VI]
Les animaux des parties méridionales de l'ancien continent ne se trouvent pas dans le nouveau ; et, réciproquement, ceux de l'Amérique méridionale ne se trouvent point dans l'ancien continent [BUFF., Quadrup. t. XII, p. 186]
Et réciproquement, se dit d'une manière elliptique pour représenter la proposition réciproque.
L'harmonie souffre quelquefois de la justesse et de l'arrangement logique des mots, et réciproquement [D'ALEMB., Mél. litt. Œuv. t. III, p. 265, dans POUGENS]
Le mouvement de la lune s'accélère quand celui du soleil se ralentit, et réciproquement [LAPLACE, Expos. I, 4]
D'une manière réciproque, mutuelle.
Les petits se haïssent les uns les autres, lorsqu'ils se nuisent réciproquement [LA BRUY., IX.]
Il arrivait que les moines et la cour se corrompaient réciproquement [MONTESQ., Rom. 22]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il [Alcibiade] demoura quelque temps à lui faire la cour [à Artaxerce], estant aussi reciproquement honoré et caressé par lui [AMYOT, Alc. 77]
    Penser qu'il n'y ait point de plus grande societé qui oblige les hommes reciproquement, que de tant qu'ilz peuvent tirer profit et utilité l'un de l'autre [ID., Caton, II]

ÉTYMOLOGIE

  • Réciproque, et le suffixe ment.

réciproquement

RÉCIPROQUEMENT. adv. Mutuellement, d'une manière réciproque. Ils se rendent réciproquement de bons offices. S'aimer réciproquement. Ils se sont obligés réciproquement.

Il faut qu'une femme soit fidèle à son mari, et réciproquement, Il faut que le mari le soit aussi, le soit de son côté.

En termes de Mathématiques, Un triangle qui a les trois côtés égaux a les trois angles égaux, et réciproquement, De même un triangle qui a les trois angles égaux a les trois côtés égaux.

reciproquement

Reciproquement, Inuicem, Mutuo, Vicissim.

Aime moy reciproquement, Fac me mutuo diligas.

Synonymes et Contraires

réciproquement

Traductions

réciproquement

wederzijds, elkaar

réciproquement

each other, mutually

réciproquement

[ʀesipʀɔkmɑ̃] advreciprocally
et réciproquement → and vice versa