recommander

(Mot repris de recommandez)

recommander

v.t.
1. Conseiller vivement qqch à qqn : Le serveur nous a recommandé le plat du jour vanter ; déconseiller préconiser, prescrire ; interdire inviter ; dissuader
2. Signaler une personne à l'attention, à la bienveillance de qqn : Son ami l'a recommandé auprès du directeur appuyer
3. Envoyer une lettre, un paquet sous recommandation postale.

se recommander

v.pr.
1. (de) Invoquer en sa faveur l'appui de qqn pour obtenir qqch : Elle s'est recommandée du maire pour faire sa demande de logement se réclamer de
2. (par) Se distinguer par une qualité : Cette émission se recommande par son ton décalé briller, se signaler

recommander


Participe passé: recommandé
Gérondif: recommandant

Indicatif présent
je recommande
tu recommandes
il/elle recommande
nous recommandons
vous recommandez
ils/elles recommandent
Passé simple
je recommandai
tu recommandas
il/elle recommanda
nous recommandâmes
vous recommandâtes
ils/elles recommandèrent
Imparfait
je recommandais
tu recommandais
il/elle recommandait
nous recommandions
vous recommandiez
ils/elles recommandaient
Futur
je recommanderai
tu recommanderas
il/elle recommandera
nous recommanderons
vous recommanderez
ils/elles recommanderont
Conditionnel présent
je recommanderais
tu recommanderais
il/elle recommanderait
nous recommanderions
vous recommanderiez
ils/elles recommanderaient
Subjonctif imparfait
je recommandasse
tu recommandasses
il/elle recommandât
nous recommandassions
vous recommandassiez
ils/elles recommandassent
Subjonctif présent
je recommande
tu recommandes
il/elle recommande
nous recommandions
vous recommandiez
ils/elles recommandent
Impératif
recommande (tu)
recommandons (nous)
recommandez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais recommandé
tu avais recommandé
il/elle avait recommandé
nous avions recommandé
vous aviez recommandé
ils/elles avaient recommandé
Futur antérieur
j'aurai recommandé
tu auras recommandé
il/elle aura recommandé
nous aurons recommandé
vous aurez recommandé
ils/elles auront recommandé
Passé composé
j'ai recommandé
tu as recommandé
il/elle a recommandé
nous avons recommandé
vous avez recommandé
ils/elles ont recommandé
Conditionnel passé
j'aurais recommandé
tu aurais recommandé
il/elle aurait recommandé
nous aurions recommandé
vous auriez recommandé
ils/elles auraient recommandé
Passé antérieur
j'eus recommandé
tu eus recommandé
il/elle eut recommandé
nous eûmes recommandé
vous eûtes recommandé
ils/elles eurent recommandé
Subjonctif passé
j'aie recommandé
tu aies recommandé
il/elle ait recommandé
nous ayons recommandé
vous ayez recommandé
ils/elles aient recommandé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse recommandé
tu eusses recommandé
il/elle eût recommandé
nous eussions recommandé
vous eussiez recommandé
ils/elles eussent recommandé

RECOMMANDER

(re-ko-man-dé) v. a.
Prier d'être favorable à, en parlant des personnes pour qui on s'intéresse. On recommande quelquefois des gens qui ne méritent pas d'être recommandés. Recommander quelqu'un chaudement. Absolument.
Vous savez que souvent on aime mieux celle à qui on recommande que celle pour qui on parle [MAINTENON, Lett. à Mme de Caylus, 17 fév. 1716]
Fig.
Il est bon en pareille occasion de plaire un peu aux yeux ; ils vous recommandent au cœur [MARIV., Marianne, 3]
Recommander son âme à Dieu, prier Dieu d'avoir pitié de l'âme. Recommander quelqu'un aux prières, aux aumônes des fidèles, exhorter à prier pour lui, à lui faire quelque charité. Recommander quelqu'un au prône, le recommander aux prières ou aux charités des paroissiens, en faisant le prône. Fig. et familièrement. Il a été bien recommandé au prône, on a dit beaucoup de choses contre lui, à quelqu'un qui peut lui nuire. Il a été bien recommandé au prône, se dit aussi quelquefois d'un homme à qui il arrive coup sur coup plusieurs malheurs. Populairement. Nuire à quelqu'un par ses paroles. Il t'a bien recommandé au logeur (comme mauvaise paye).
Il se dit des choses auxquelles on prie de faire attention, de donner des soins. Il vous a recommandé son affaire.
Ayant sur lui tout le gouvernement de son peuple, il [Louis XIV] lui donna [à M. Montausier] toute la conduite de son fils ; il lui recommanda le soin de l'instruction, et se chargea des grands exemples [FLÉCH., Duc de Mont.]
J'attends Antiochus pour lui recommander Ce dépôt précieux que je ne puis garder [RAC., Bérén. II, 2]
Vous sentez bien que je n'ai pu me dispenser d'instruire Mme la duchesse du Maine, que j'ai fait ce Catilina qu'elle m'avait tant recommandé [VOLT., Lett. d'Argental, 28 août 1749]
Rendre recommandable. Rien ne le recommande. Sans aïeux dont la gloire pût le recommander.
C'étaient des jeux funèbres, où, devant un tombeau chargé de trophées et de lauriers, ils recommandaient à l'avenir la mémoire d'un homme vaillant et juste qui avait vécu et qui était mort pour son pays [MARMONTEL, Œuv. t. IX, p. 3]
Ordonner à quelqu'un, charger quelqu'un de faire quelque chose. On m'a recommandé de veiller sur lui. Exhorter à, conseiller fortement. On lui a recommandé d'être sage. Recommandez-lui de se bien soigner. Je vous recommande d'être prudent.
De quoi leur parlaient-ils plus souvent ? des bonnes œuvres ; que leur recommandaient-il plus fortement ? les bonnes œuvres [BOURDAL., Pensées, t. I, p. 185]
Recommander le secret à quelqu'un, lui ordonner ou le prier de garder le secret.
Recommander un prisonnier, retenir un prisonnier par un nouvel écrou. Il croyait sortir de prison ; mais un créancier est survenu qui l'a recommandé.
.... Quand même le prisonnier serait recommandé par plusieurs créanciers.... un débiteur emprisonné, étant recommandé par quinze, vingt ou trente créanciers.... [, Lett. etc. de Colbert, VI, p. 61]
.... Mais que ses affaires s'étant dérangées, il a été arrêté prisonnier, et recommandé pour différentes sommes, [, Arrêt du cons. d'État, 1er août 1702]
Anciennement, donner avis aux orfévres et autres marchands qu'ils aient à retenir des objets volés, si on les leur porte à acheter. Le brocanteur à qui l'on avait recommandé certains meubles, les retint.
Se recommander, v. réfl. Réclamer le secours, la protection, les bons offices de quelqu'un.
[Le saint abbé Winwalaeus] après avoir assemblé ses frères pour se recommander à leurs prières [BOSSUET, Déf. trad. sur la communion, II, 14]
Se recommander à Dieu, réclamer le secours de Dieu. Fig. Il se recommande à tous les saints et saintes du paradis, il implore la protection de tout le monde. Formule de politesse. Dites-lui que je me recommande bien à lui, que je me recommande à ses bontés. En terminant une lettre : Je me recommande à votre souvenir.
Se recommander de quelqu'un, invoquer en sa faveur le témoignage de quelqu'un, ou dire qu'on en est connu. Vous pourrez vous recommander de moi.
Se recommander, être recommandable. Cet homme ne se recommande par rien. Le vrai mérite se recommande de lui-même.
10° Terme de féodalité. Faire l'acte dit recommandation.
Quand les fiefs étaient à vie, on se recommandait pour un fief [MONTESQ., Esp. XXXI, 33]
Celui qui tue un homme libre, est-il dit dans la loi des Bavarois, paiera la composition à ses parents, s'il en a, et, s'il n'en a point, il la paiera au duc, ou à celui à qui il s'était recommandé pendant sa vie [ID., ib. XXX, 22]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Ferez [frappez], Franceis, car jel vus recumenz [, Ch. de Rol. CXLII]
  • XIIIe s.
    Li vesques fist les ames à Dieu recomander [, Ch. d'Ant. VI, 1069]
    Diex l'ama tant [saint Jean l'évangéliste] que, à sa mort, li recommanda il sa mere [BRUN. LATINI, Trésor, p. 70]
  • XIVe s.
    Trop celer ou neer ou trop appeticier son bienfait ou ce dont l'en doit estre loé et recommandé, c'est un vice contraire à vanterie [ORESME, Eth. 50]
  • XVe s.
    Messire Jean Chandos, qui, depuis, de prouesse et de chevalerie fut plus recommandé que nul chevalier de son temps [FROISS., I, I, 92]
    Or vous dirai une grande appertise d'armes.... que on doit bien tenir et recommander à sage fait d'armes.... [ID., I, I, 150]
  • XVIe s.
    On y recommende estroictement la loyauté pendant le mariage [MONT., I, 111]
    Il l'exhortoit de se recommender à Dieu [ID., I, 297]
    Cet exemple suffira pour recommender la prudence et l'affection d'un si bon pere [ID., I, 195]
    Se recommandants à leurs amis.... [ID., I, 295]
    Une femme qui ne se recommande que par son aage ou par son riz [ris].... [MONT., III, 284]
    À la fin il recommanda les affaires de sa maison à Caesar, et s'en partit de l'Italie avec Octavia sa femme [AMYOT, Anton. 40]
    Et apportant ses enfans en public, supplia le peuple de les vouloir avoir pour recommandez eulx et leur mere [ID., Gracq. 19]
    De prescheur qui se recommande, en tout temps bonheur nous defende [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Re..., et commander ; wallon, rikmandé ; provenç. recommandar ; catal. recomanar ; espagn. recomendar ; ital. raccommandare.

recommander

RECOMMANDER. v. tr. Ordonner à quelqu'un, prier avec instance quelqu'un de faire quelque chose, lui donner à ce sujet des instructions précises. J'ai recommandé à mes gens de vous obéir comme à moi-même. On m'a recommandé de veiller sur lui, sur toutes ses démarches. On m'a bien recommandé de vous assurer que...

Recommander le secret à quelqu'un, Lui ordonner ou le prier de garder le secret.

RECOMMANDER signifie aussi Conseiller particulièrement quelque chose, exhorter une personne à quelque chose. On lui a recommandé d'être sage. Recommander à ses enfants d'aimer la vertu, de fuir le vice. On m'a recommandé la lecture de ce livre.

Il signifie encore Désigner à l'attention, à la bienveillance, à la protection de quelqu'un. Je vous ai recommandé un tel. Je l'ai déjà recommandé à tous mes amis. Je vous recommande mon affaire. Je recommande cet homme à vos bontés.

Recommander quelqu'un aux prières, aux aumônes des fidèles, Exhorter à prier Dieu pour lui, à lui faire des charités. Recommander quelqu'un au prône, Le recommander aux prières ou aux charités des paroissiens, en faisant le prône.

Fig., fam. et par ironie, Il a été bien recommandé au prône, On a dit beaucoup de choses contre lui à quelqu'un qui peut lui nuire.

Il recommande son âme à Dieu ou Il se recommande à Dieu, Il réclame le secours de Dieu, il prie Dieu d'avoir pitié de lui.

Fig. et fam., Il se recommande à tous les saints et saintes du paradis, Il implore l'assistance, la protection de tout le monde.

Se recommander à quelqu'un, à ses bontés, etc. Formule de sollicitation, et plus souvent de simple politesse. Dites-lui que je me recommande bien à lui, que je me recommande à ses bontés, à son souvenir.

Cette personne, cette chose se recommande d'elle-même, Elle a assez de mérite, de valeur pour qu'il ne soit pas nécessaire de la vanter. Le vrai mérite se recommande de lui-même.

En termes d'Administration postale, Recommander une lettre, un paquet, Faire enregistrer à la poste une lettre, un paquet afin qu'ils soient remis au destinataire en mains propres, contre signature. Un imprimé recommandé.

RECOMMANDER signifie encore Rendre recommandable. Il n'a rien fait encore qui puisse recommander son nom à la postérité.

SE RECOMMANDER DE signifie Invoquer en sa faveur le nom, le témoignage de quelqu'un; attester qu'on en est connu. Il fut relâché parce qu'il se recommanda de l'ambassadeur. Vous pouvez vous recommander de moi.

recommander

Recommander, Recommandation, voyez Commander.

Lesquels il m'a recommandé de la grande recommandation, Quos mihi in maiorem modum commendauit.

Tu me recommanderas à elle pareillement, Referes ei plurimam salutem.

Qui recommande aucun à un autre, Commendator.

Saluër et se recommander à Dieu, Deum salutare.

Se recommander à quelqu'un, Salutem alicui nuntiare, vel annuntiare.

Se recommander par message, Missili salute donare vel impertire aliquem. B.

Il se recommande fort à toy, Impertit tibi multum salutis, vel plurimam salutem.

Avoir une chose pour recommandée, Curae habere rem aliquam.

Je n'ay chose plus recommandée, que de, etc. Nihil mihi potius est, quam, etc.

Ayes les pour recommandez, Eos tibi commendatos habe.

recommander

¶ Recommander, Aucunesfois vaut autant comme loüer, Laudare.

Femme grandement recommandée pour sa beauté.

Synonymes et Contraires

recommander


recommander (se)

verbe pronominal recommander (se)
1.  Invoquer l'appui de quelqu'un.
2.  Se signaler par une qualité.
Traductions

recommander

empfehlen, anpreisenrecommend, commend, advocate, adviseaanbevelen, recommanderen, aanprijzen, aanraden, laten aantekenen, aantekenenהמליץ (הפעיל), הִמְלִיץaanbeveel, aanprys, aantekenrecomanaranbefalerekomendirecomendar, certificar, ensalzarsuositellaraccomandare, vantarepolecićrecomendar, registrarrekommendera, anbefalla, förordaيُوصي بdoporučitσυνιστώpreporučiti勧める추천하다anbefaleрекомендоватьแนะนำöneride bulunmakkhuyến nghị推荐Препоръчваме (ʀəkɔmɑ̃de)
verbe transitif
1. conseiller qqch à qqn Nous vous recommandons la prudence.
2. demander à qqn d'être favorable à qqn d'autre recommander un élève
3. parler de manière favorable de qqch recommander un livre à un ami

recommander

[ʀ(ə)kɔmɑ̃de] vt
[+ restaurant, livre, film] → to recommend
recommander qch à qn → to recommend sth to sb
Je vous recommande ce restaurant → I recommend this restaurant.
recommander qn auprès de qn, recommander qn à qn → to recommend sb to sb
(= conseiller) recommander à qn de faire → to advise sb to do
il est recommandé de faire ... → you are advised to do ...
[qualités] → to commend
(POSTE) → to register [ʀ(ə)kɔmɑ̃de] vpr/vi
(= demander la protection) se recommander à qn → to commend o.s. to sb
(= invoquer le soutien) se recommander de qn → to give sb's name as a reference