recomparaître

RECOMPARAÎTRE

(re-kon-pa-rê-tr') v. n.
Comparaître de nouveau.
Je pensais recomparaître dès le lendemain, et tout le monde le croyait ainsi [CYRANO DE BERGERAC, Histoire comique des États et empires du soleil, p. 300, Paris, 1855]
Recomparaître peut être employé en procédure ; mais il devient inexact en cas d'opposition à jugement par défaut, parce que, quand on a donné défaut contre lui, l'opposant, n'ayant pas comparu, ne peut recomparaître. Ainsi cette phrase est mauvaise :
Le gérant des Droits de l'homme, ayant formé opposition au jugement qui l'a condamné par défaut, a reçu assignation à recomparaître devant la même dixième chambre, [, Gazette de France, 4 nov. 1876]