reconstitution

reconstitution

n.f.
Action de reconstituer : La reconstitution d'un syndicat. Ce spectacle est une bonne reconstitution historique. Procéder à la reconstitution d'un crime.

RECONSTITUTION

(re-kon-sti-tu-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
Action de reconstituer.
Une reconstitution de la dette, qui, à mon avis, est trop embarrassante pour être faite avec justice.... [MIRABEAU, Collection, t. IV, p. 81]
Terme de jurisprudence. Constitution d'une rente dont le prix est affecté par l'emprunteur au remboursement d'une autre rente qu'il devait, ce qui subroge le nouveau créancier à l'ancien.

ÉTYMOLOGIE

  • Re..., et constitution.

reconstitution

RECONSTITUTION. n. f. Action de reconstituer. La reconstitution d'un parti. La reconstitution d'un monument antique. La reconstitution d'un crime. La reconstitution des actes de l'état civil.

En termes de Jurisprudence, il se dit d'une Constitution de rente à prix d'argent, lors de laquelle celui qui emprunte s'oblige d'employer la somme à lui prêtée au remboursement d'une autre rente par lui due, ce qui s'exécute par le même acte; au moyen de quoi, le nouveau créancier est subrogé aux hypothèques de l'ancien.

reconstitution


RECONSTITUTION, RECONVENTION, s. f. Termes de Palais. L'Acad. met un accent aigu sur l'é. Ferrière, dans le Dict. de Droit ne met point d'accent. Re dans ces mots est réduplicatif: l'accent parait donc ne pas y convenir.

Traductions

reconstitution

reconstitution, regenerationשחזור (ז), שִׁחְזוּר(het) opnieuw samenstellen, reconstructieвъзстановяване恢復복구återvinning (ʀəkɔ̃stitysjɔ̃)
nom féminin
1. action de former à nouveau qqch la reconstitution d'un groupe de travail
2. action de refaire ce qui n'existe plus la reconstitution d'un monument
3. action de refaire ce qui s'est produit la reconstitution d'un crime

reconstitution

[ʀ(ə)kɔ̃stitysjɔ̃] nf [accident, crime] → reconstruction
reconstitution historique nf (= film, spectacle) → historical reconstruction