recordé, ée

RECORDÉ, ÉE

(re-kor-dé, dée) part. passé de recorder 1
Raconté.
Toutes ces aventures chantées par nos poëtes, et recordées dans nos chroniques [CHATEAUB., Génie, IV, V, 4]
À qui on a fait sa leçon.
Les médecins amenèrent à M. le prince de Conti [atteint de la folie de se croire mort] quelques gens sûrs et bien recordés qu'il ne connaissait point, et qui firent les morts comme lui [SAINT-SIMON, 225, 18]
Terme de pratique vieilli. Exploits recordés, ceux dans lesquels l'huissier doit être assisté de deux témoins ou recors.