recoupement

(Mot repris de recoupements)

recoupement

n.m.
Vérification d'un fait au moyen de renseignements issus de sources différentes : Son innocence a pu être établie par recoupements.

RECOUPEMENT

(re-kou-pe-man) s. m.
Terme de maçonnerie. Diminution d'épaisseur que l'on fait subir à un mur de face, à partir de chaque plinthe, pour tenir lieu de fruit, lorsque chaque partie du mur, comprise entre deux plinthes, est à plomb.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ils ne se doutoient de pouvoir estre assaillis que par un costé, à l'occasion que la riviere qui repassoit au recoupement [retranchement] de la ville basse, laquelle estoit abandonnée, estoit entre la ville et eux [M. DU BELL., 549]

ÉTYMOLOGIE

  • Recouper.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    RECOUPEMENT. Ajoutez :
    Intersection.
    L'opérateur, placé à la station ou aux points de recoupement, remplit les espaces restés vides, soit par un levé à vue, soit par d'autres recoupements secondaires [, Journ. offic. 25 octobre 1873, p. 6544, 2e col.]

recoupement

RECOUPEMENT. n. m. T. d'Architecture. Il se dit des Retraites faites à chaque assise de pierre pour donner plus d'empattement et de solidité à un bâtiment.

Il se dit, dans le langage courant, du Rapprochement de deux ou plusieurs témoignages qui, se rencontrant en un point, se confirment l'un par l'autre. On sait par un recoupement que l'alibi invoqué par le prévenu n'était pas valable. La date de l'Exode a été établie par le recoupement de la Bible et des documents égyptiens.

Traductions

recoupement

אימות (נ), האמתה ( נ), הַאֲמָתָה (ʀəkupmɑ̃)
nom masculin
comparaison de différentes informations pour vérifier qqch faire un recoupement

recoupement

[ʀ(ə)kupmɑ̃] nm
faire un recoupement, faire des recoupements → to cross-check
par recoupement → by cross-checking