recouvrable

recouvrable

adj.
Qui peut être recouvré : Une créance recouvrable irrécouvrable
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

RECOUVRABLE

(re-kou-vra-bl') adj.
Terme de finance. Qui peut être recouvré. Deniers non recouvrables.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Recouvrable [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Recouvrer.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

recouvrable

RECOUVRABLE. adj. des deux genres. T. de Finance. Qui peut se recouvrer. Deniers recouvrables. Impôts recouvrables.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

recouvrable

Recouvrable, Recuperabilis.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

recouvrable


RECOUVRABLE, adj. RECOUVREMENT, s. m. RECOUVRER, v. act. [Re-kou-vrable, vreman, vré: 1re e muet, 3e dout. au 1er, e muet au 2d, é fer. au 3e.] Recouvrer, c' est 1°. aquérir de nouveau ce qu'on avait perdu. "Recouvrer son bien, la santé, la vûe. = 2°. Faire la perception des deniers imposés. "On l'a comis pour recouvrer les deniers, etc.
   Rem. Recouvrer n'a plus au participe que recouvré et non pas recouvert, qui est le participe de recouvrir. REST. Tel était aussi le sentiment de Th. Corneille et de l'Acad. contre l'opinion et la pratique de Vaugelas et de Bouhours, qui, avouant que recouvré seul était selon la raison, soutenaient cependant que l'usage autorise recouvert. Celui-ci ne s'est conservé qu'en style de Pratique et dans ce proverbe: pour un perdu, deux recouverts.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

recouvrable

recoverable

recouvrable

recuperabili

recouvrable

recuperável

recouvrable

복구

recouvrable

[ʀ(ə)kuvʀabl] adj [somme] → recoverable
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005