recroître

recroître

v.i.
Se remettre à croître, à grandir : La plante a recrû.

RECROÎTRE

(re-kroî-tr') v. n.
Il se conjugue comme croître. Croître, pousser de nouveau. L'herbe coupée recroît plus drue. Devenir plus grand de nouveau.
Cassini remarqua que la durée des éclipses d'un même satellite [de Jupiter] était variable ; elle décroissait pendant trois années, et mettait trois autres années à redevenir la plus longue, puis décroissait et recroissait dans l'autre demi-révolution de Jupiter, [BAILLY, Hist. astr. mod. t. II, p. 332]
Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir quand on veut exprimer l'acte : L'herbe a recru ; avec être quand on veut marquer l'état : L'herbe est recrue.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Le diluve qui noia Fors Noé, qui eschapa, Dont par lui s'aresona, Recrut et recomença Li mondes des lors en cha [, Hist. litt. de la France, t. XXIII, p. 569]
    L'endemain se recrurent d'une route [troupe] de serjans à cheval [VILLEH., CXLI]
  • XVe s.
    Tout se destruit, comment puet il recroistre ? Vray pape n'est n'empereur en l'eglise [E. DESCH., Poesies mss. f° 326]
  • XVIe s.
    Et souventesfois on n'avance rien à couper l'ongle [dans l'onyxis], car, recroissant, il fait le semblable mal [PARÉ, XV, 31]

ÉTYMOLOGIE

  • Re..., et croître.

recroître

RECROÎTRE. (Il se conjugue comme CROÎTRE.) v. intr. Prendre une nouvelle croissance. Ce bois recroît à vue d'oeil. La rivière était diminuée, mais elle recroît.

recroître


RECROîTRE, v. n. Croître de nouveau.