recruter

recruter

v.t. [ de recrue ]
1. Appeler des recrues ; lever des troupes enrôler, mobiliser
2. Engager du personnel : Cette grande surface recrute des caissiers embaucher ; débaucher, licencier
3. Amener à faire partie d'une société, d'un parti : Ils essaient de recruter des adhérents pour leur club sportif enrôler

se recruter

v.pr.
1. Être recruté, embauché : Les nouveaux collaborateurs se recrutent sur titres.
2. Provenir d'un groupe, d'un milieu : Les militants de ce parti se recrutent dans les quartiers populaires.

recruter


Participe passé: recruté
Gérondif: recrutant

Indicatif présent
je recrute
tu recrutes
il/elle recrute
nous recrutons
vous recrutez
ils/elles recrutent
Passé simple
je recrutai
tu recrutas
il/elle recruta
nous recrutâmes
vous recrutâtes
ils/elles recrutèrent
Imparfait
je recrutais
tu recrutais
il/elle recrutait
nous recrutions
vous recrutiez
ils/elles recrutaient
Futur
je recruterai
tu recruteras
il/elle recrutera
nous recruterons
vous recruterez
ils/elles recruteront
Conditionnel présent
je recruterais
tu recruterais
il/elle recruterait
nous recruterions
vous recruteriez
ils/elles recruteraient
Subjonctif imparfait
je recrutasse
tu recrutasses
il/elle recrutât
nous recrutassions
vous recrutassiez
ils/elles recrutassent
Subjonctif présent
je recrute
tu recrutes
il/elle recrute
nous recrutions
vous recrutiez
ils/elles recrutent
Impératif
recrute (tu)
recrutons (nous)
recrutez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais recruté
tu avais recruté
il/elle avait recruté
nous avions recruté
vous aviez recruté
ils/elles avaient recruté
Futur antérieur
j'aurai recruté
tu auras recruté
il/elle aura recruté
nous aurons recruté
vous aurez recruté
ils/elles auront recruté
Passé composé
j'ai recruté
tu as recruté
il/elle a recruté
nous avons recruté
vous avez recruté
ils/elles ont recruté
Conditionnel passé
j'aurais recruté
tu aurais recruté
il/elle aurait recruté
nous aurions recruté
vous auriez recruté
ils/elles auraient recruté
Passé antérieur
j'eus recruté
tu eus recruté
il/elle eut recruté
nous eûmes recruté
vous eûtes recruté
ils/elles eurent recruté
Subjonctif passé
j'aie recruté
tu aies recruté
il/elle ait recruté
nous ayons recruté
vous ayez recruté
ils/elles aient recruté
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse recruté
tu eusses recruté
il/elle eût recruté
nous eussions recruté
vous eussiez recruté
ils/elles eussent recruté

RECRUTER

(re-kru-té) v. a.
Lever des gens de guerre.
La nécessité de recruter continuellement ses troupes, d'entretenir ses garnisons et les corps d'armée.... tout cela avait coûté à la Suède, pendant le cours de la guerre, plus de 250000 soldats [VOLT., Charles XII, 5]
Ces misérables restes d'un corps de sept mille hommes qui n'avait jamais été recruté, et qui, aidé de quelques miliciens, de quelques sauvages, avait fait de si grandes choses, furent enfin réduits à capituler [RAYNAL, Hist. phil. XVI, 22]
Fig. et familièrement. Attirer dans une compagnie, dans une partie. Il recrutait avec ardeur des associés. Absolument.
Quoi ! d'indignes enfants de Mars Briguaient une livrée, Quand ma muse éplorée Recrutait pour leurs étendards [BÉRANGER, Ad. à la gloire.]
Mettre de nouvelles drogues dans la teinture.
Se recruter, v. réfl. Recevoir des recrues. Le régiment s'étant recruté. Fig. Le sénat romain se recrutait parmi les chevaliers.
Ce qui prouve que, dès ce temps, Londres, bien loin de suffire à sa population, avait besoin de se recruter tous les ans de plus de la moitié du nombre de ses naissances [BUFF., Prob. de la vie, Œuv. t. X, p. 557]

REMARQUE

  • Recruter est un néologisme qui s'est fait dans le XVIIe siècle, comme le montrent les passages suivants :
    Vous y pourrez apprendre [dans la Gazette de Hollande] certains termes qui ne valent rien, comme celui de recruter, dont vous vous servez ; au lieu de quoi il faut dire faire des recrues [RAC., Lett. à son fils, 1]
    Vous me permettrez de vous dire que le mot de recruter est depuis longtemps fort en usage dans les pays étrangers, quand on y écrit ou que l'on y parle français ; Lafont, qui a mis les gazettes de Hollande françaises dans la plus haute réputation où elles aient été et qui vivait quelques années avant la guerre de 1672, se servait souvent de ce mot [BAYLE, Lett. à l'abbé Dubos, 3 janv. 1697]

ÉTYMOLOGIE

  • Recrue. Dans le XVIIe siècle, recruter était, comme on a vu, un néologisme condamné, à cause du t qui y est contre l'analogie ; aujourd'hui le mot est pleinement accepté, et ce qu'il avait de désagréable s'est effacé par l'usage.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    RECRUTER. Ajoutez :
    Se recruter dans, puiser ses éléments dans.
    Bien souvent la folie se recrute dans le crime, comme le crime se recrute dans la folie [MAXIME DU CAMP, Rev. des Deux-Mondes, 1er septembre 1872, p. 63]

    ÉTYMOLOGIE

    • Ajoutez : M. Gaston Paris n'admet pas que recruter ait été formé irrégulièrement de recrue, et il propose une tout autre origine. Il y a dans l'ancien français un verbe recluter qui voulait dire mettre une pièce à quelque chose : Taye reclutée (1341), DU CANGE, reclutare. C'est de ce verbe que dérivent l'ital. reclutare et l'espag. reclutar, qui signifient compléter, suppléer, et aussi recruter. L'existence du sens de recruter dans les mots italiens et espagnols montre que recluter avait eu aussi le sens de compléter une troupe. Plus tard l'oubli du sens de ce vieux mot et sa ressemblance avec recrue en facilitèrent l'altération en recruter. Cela est curieux et paraît tout à fait établi. Il est bien entendu que recrue est un tout autre mot et vient de recroître. Quant à recluter, il est formé du préfixe re, et de l'ancien français clut, morceau, pièce d'étoffe, du germanique : island. klut ; angl. clout.

recruter

RECRUTER. v. tr. Lever des hommes pour le service militaire. Recruter une troupe. Recruter une armée.

Il se dit aussi, figurément et familièrement en parlant des Personnes qu'on amène à faire partie d'une association, d'un parti, d'une école, etc. Il recrute partout des adhérents. Il cherche à recruter des disciples, des partisans.

SE RECRUTER signifie Se fournir de recrues. Déterminer le mode suivant lequel l'armée se recrute, doit se recruter. Ce régiment s'est recruté dans telle province.

Il signifie aussi, quand on parle d'un Corps politique, Remplacer les membres qui lui manquent. Le Sénat romain se recrutait parmi les grands fonctionnaires publics.

Synonymes et Contraires

recruter

verbe recruter
1.  Enrôler des troupes.
2.  Faire entrer dans un groupe.
Traductions

recruter

anwerben, werben, rekrutierenrecruit, enlist, attract, canvass, enrol, enroll, rally, wooaanbrengen, aanwerven, werven, recruteren, (aan)werven, rekruterenגייס (פיעל)allistar, fer prosèlits, reclutarrekruti, varbialistar, hacer prosélitos, reclutarvärvätäarruolare, ingaggiare, reclutarealiciar, alistar, angariar, engajar, recrutarвербоватьнаемат招聘rekruttererekrytera (ʀəkʀyte)
verbe transitif
engager qqn pour un travail recruter du personnel

recruter

[ʀ(ə)kʀyte] vt → to recruit