recueillir

(Mot repris de recueilles)

recueillir

[ rəkœjir] v.t.
1. Réunir en cueillant, en collectant, en ramassant : Les abeilles recueillent le pollen sur les fleurs. Cette association se charge de recueillir les dons pour les sinistrés rassembler
2. Prendre, retenir, ramasser pour garder, conserver : L'apiculteur recueille le miel récolter recevoir glaner, grappiller
3. Obtenir : Ce candidat a recueilli plus de voix que les sondages ne l'avaient prédit gagner, remporter ; perdre
4. Retirer un avantage, un profit : Elle a enfin recueilli le fruit de ses efforts.
5. Dans le langage juridique, recevoir par héritage : Il a recueilli la fortune de son père.
6. Accueillir chez soi ; donner l'hospitalité à : Ils ont recueilli un exilé politique. Elle a recueilli plusieurs chats errants.

se recueillir

v.pr.
1. Se concentrer sur ses pensées ; réfléchir : Elle s'est recueillie un instant avant de prendre la parole méditer, songer
2. Se plonger dans une méditation religieuse : Il se recueille sur la tombe de sa femme.

recueillir


Participe passé: recueilli
Gérondif: recueillant

Indicatif présent
je recueille
tu recueilles
il/elle recueille
nous recueillons
vous recueillez
ils/elles recueillent
Passé simple
je recueillis
tu recueillis
il/elle recueillit
nous recueillîmes
vous recueillîtes
ils/elles recueillirent
Imparfait
je recueillais
tu recueillais
il/elle recueillait
nous recueillions
vous recueilliez
ils/elles recueillaient
Futur
je recueillerai
tu recueilleras
il/elle recueillera
nous recueillerons
vous recueillerez
ils/elles recueilleront
Conditionnel présent
je recueillerais
tu recueillerais
il/elle recueillerait
nous recueillerions
vous recueilleriez
ils/elles recueilleraient
Subjonctif imparfait
je recueillisse
tu recueillisses
il/elle recueillît
nous recueillissions
vous recueillissiez
ils/elles recueillissent
Subjonctif présent
je recueille
tu recueilles
il/elle recueille
nous recueillions
vous recueilliez
ils/elles recueillent
Impératif
recueille (tu)
recueillons (nous)
recueillez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais recueilli
tu avais recueilli
il/elle avait recueilli
nous avions recueilli
vous aviez recueilli
ils/elles avaient recueilli
Futur antérieur
j'aurai recueilli
tu auras recueilli
il/elle aura recueilli
nous aurons recueilli
vous aurez recueilli
ils/elles auront recueilli
Passé composé
j'ai recueilli
tu as recueilli
il/elle a recueilli
nous avons recueilli
vous avez recueilli
ils/elles ont recueilli
Conditionnel passé
j'aurais recueilli
tu aurais recueilli
il/elle aurait recueilli
nous aurions recueilli
vous auriez recueilli
ils/elles auraient recueilli
Passé antérieur
j'eus recueilli
tu eus recueilli
il/elle eut recueilli
nous eûmes recueilli
vous eûtes recueilli
ils/elles eurent recueilli
Subjonctif passé
j'aie recueilli
tu aies recueilli
il/elle ait recueilli
nous ayons recueilli
vous ayez recueilli
ils/elles aient recueilli
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse recueilli
tu eusses recueilli
il/elle eût recueilli
nous eussions recueilli
vous eussiez recueilli
ils/elles eussent recueilli

RECUEILLIR

(re-keu-llir ; ll mouillées, et non re-keu-yir) v. a.Il se conjugue comme cueillir.
Réunir les fruits, les produits, faire récolte. Vous recueillerez beaucoup d'olives cette année. On a déjà recueilli le miel. C'est un pays où l'on ne recueille pas de vin.
Provinces qu'ils [les ennemis] avaient déjà ravagées dans la pensée, vous avez encore recueilli vos moissons [FLÉCH., Turenne.]
Absolument.
On demande pourquoi [un fermier lorrain ne veut plus payer le même fermage].... il répond que, du temps de M. de Turenne, on pouvait recueillir et compter sur les terres de ce pays-là mais que depuis sa mort tout le monde quittait, croyant que les ennemis y vont entrer [SÉV., 21 août 1675]
Fig.
Et, comme il n'a semé qu'épouvante et qu'horreur, Il n'en recueille enfin que trouble et que terreur [CORN., Héracl. I, 1]
Car, au nom des dieux, je vous prie, Quel fruit de ce labeur pouvez-vous recueillir ? [LA FONT., Fabl. XI, 8]
Avec quelle joie il recueillit ce qu'il avait semé dans l'âme de ce jeune prince [le Dauphin] ! [FLÉCH., Duc de Mont.]
Elle recueille les bénédictions du pauvre, la reconnaissance et les regrets de l'amitié, et l'admiration publique [GENLIS, Mères riv. t. III, p. 335, dans POUGENS]
Recevoir par héritage.
Il y a une noblesse d'esprit plus glorieuse que celle du sang.... la sage Julie d'Angennes semblait avoir recueilli cette succession spirituelle [FLÉCH., Duch. de Mont.]
Il se donne pour l'héritier légitime de tout vieillard qui meurt riche et sans enfants, et il faut que celui-ci le déshérite, s'il veut que ses parents recueillent sa succession [LA BRUY., XIII]
Heureux nos fils ! heureux cet âge Qui, fécondé par nos leçons, Viendra recueillir l'héritage Des dogmes que nous lui laissons ! [LAMART., Médit. I, 10]
Recevoir ce qui coule, ce qui découle. On recueillera les eaux du toit dans une citerne. Le suc de cette plante est bon à recueillir.
Pour fruit de tant d'amour j'aurai le triste emploi De recueillir des pleurs qui ne sont pas pour moi [RAC., Bérén. III, 2]
Rassembler, réunir des choses dispersées. Il recueillait à grand' peine les restes de sa fortune.
Je les ai reçues [des lignes écrites] avec la même vénération que l'on recueillait les feuilles où la sibylle écrivait les oracles [VOIT., Lett. 30]
Il va recueillir au delà du Rhin le débris d'une armée défaite [FLÉCH., Turenne.]
Philoctète recevra dans son sein mon âme prête à s'envoler : c'est lui qui recueillera mes cendres [FÉN., Tél. X]
Fig. Vous avez recueilli toutes les plaintes qui s'élevaient contre lui.
Chaque représentation de mon Œdipe était pour moi un examen sévère, où je recueillais les suffrages et les censures du public, et j'étudiais son goût pour former le mien [VOLT., Œdipe, Lett. 5]
Recueillez les voix [sur l'Épître à Henri IV], je vous en prie, et instruisez-moi de ce qu'on dit, afin que je sache ce que je dois faire [ID., Lett. Villette, 4 janv. 1766]
Recueillir les bruits de ville, se dit d'un homme curieux de tous les propos de la ville. Recueillir les voix, les suffrages, les avis, faire le recensement des voix, des suffrages, des avis. Recueillir ses esprits, ses idées, concentrer son attention. Donnez-moi le temps de recueillir mes idées. L'usage est de dire : recueillir ses esprits. Mais ce serait une locution inusitée que de mettre : Une nécessité soudaine recueille mes esprits, pour me forcer à fixer mon attention. On la trouve pourtant dans Balzac :
Que si quelquefois le bruit des victoires du roi va recueillir leurs lâches esprits [des princes efféminés] [BALZ., le Prince, ch. 11]
Recueillir ses forces, les réunir pour tenter un effort.
Vous dirai-je qu'elle recueillit mille fois ce qui lui restait de force pour s'acquitter de ses devoirs ordinaires ? [FLÉCH., Duch. de Mont.]
Saisir ce qui tombe.
Toi que j'ai recueilli sur sa bouche expirante Avec son dernier souffle et son dernier adieu, Symbole deux fois saint, don d'une main mourante, Image de mon Dieu [LAMART., Nouv. Médit. le Crucifix.]
Fig. Saisir ce qui s'échappe des lèvres d'un autre. Il y eut des gens qui recueillirent soigneusement ce propos. Un discours qui fut recueilli par la médisance.
Le pasteur qui recueillit ses derniers soupirs [BOSSUET, Anne de Gonz.]
Je puis bien ici répéter devant ces autels les paroles que j'ai recueillies de sa bouche, puisqu'elles marquent si bien le fond de son cœur [ID., Louis de Bourb.]
Vous savez l'horreur qu'on a de recueillir ces soupirs contagieux [dans la peste], qui sortent du sein d'un mourant pour faire mourir ceux qui vivent [FLÉCH., Duch. de Mont.]
Philoclès.... était charmé de voir avec quelle avidité Idoménée recueillait au fond de son cœur toutes les paroles qui sortaient comme un fleuve de sagesse de la bouche de cet étranger [Mentor] [FÉN., Tél. XI]
Je n'ai de ces discours recueilli que cela [LANOUE, Coquette corr. V, I]
[La lampe du sanctuaire] Emblème consolant de la bonté qui veille Pour recueillir ici les soupirs des mortels [LAMART., Médit. I, 22]
Faire un recueil. Il a recueilli ce qu'il y a de meilleur dans les écrivains de l'antiquité. Recueillir des sentences, des apophthegmes.
Ce grand homme [Moïse] recueillit l'histoire des siècles passés : celle d'Adam, celle de Noé, celle d'Abraham, celle d'Isaac, celle de Jacob, celle de Joseph, ou plutôt celle de Dieu même et de ses faits admirables [BOSSUET, Hist. II, 3]
Je me mis à recueillir les lettres et papiers qui pouvaient guider ou réveiller ma mémoire [J. J. ROUSS., Confess. X]
Résumer.
Pour recueillir ce discours, avant que de passer à une autre matière [CORN., 2e disc.]
Avant que de passer à l'usage que l'âme en fait [des sensations] pour le corps et pour elle-même, il est bon de recueillir ce qui vient d'être expliqué, et d'y faire un peu de réflexion [BOSSUET, Conn. III, 6]
Pour recueillir tout mon dessein et tout le caractère de saint Charles en peu de mots : il a édifié son peuple par ses exemples, il l'a réformé par ses instructions, il l'a nourri par ses aumônes [FLÉCH., Panég. de St Charles.]
Il est souvent à propos de faire à la fin une récapitulation qui recueille en peu de mots toute la force de l'orateur, et qui remette devant les yeux tout ce qu'il a dit de plus persuasif [FÉN., Dial. sur l'éloq. II]
Inférer.
Recueillons de ces notions que la gravitation est le principe du cours des planètes [VOLT., Newton, II, 7]
Recueillir à, concentrer en.
Quoiqu'il pût se glorifier de sa naissance, il recueillit toute sa gloire à être enfant de Jésus-Christ, [FLÉCH., Panég. de St François de Sales]
Retirer pour donner refuge.
Ce furent des corsaires qui nous recueillirent ma mère et moi sur un débris de notre vaisseau [MOL., l'Av. V, 5]
Je n'aime que vous d'affection, je ne tiens sur la terre qu'à vous qui m'avez recueillie si charitablement [MARIVAUX, Marianne, 7e part.]
Une vieille tante l'avait recueillie chez elle [GENLIS, Mères riv. t. I, p. 15, dans POUGENS]
Plus loin, voici l'asile où vint chanter le Tasse, Quand, victime à la fois du génie et du sort, Errant dans l'univers, sans refuge et sans port, La pitié recueillit son illustre disgrâce [LAMART., Médit. I, 21]
Chez les papetiers, enlever le papier feuille à feuille des cordes de l'étendoir. Chez les cordiers, rouler la ficelle sur le recueilloir.
10° Terme de construction. Raccorder une reprise en sous-œuvre d'un mur de face ou d'un mur mitoyen avec ce qui est au-dessus.
11° Se recueillir, être recueilli, pris, amassé.
Écoute, Israël.... écoute à l'endroit où la vérité se fait entendre, où se recueillent les pures et simples idées [BOSSUET, Élév. sur les myst. I, 4]
La sagesse ne se recueille pas sur la terre comme la succession d'un père faible et mortel [MASS., Or. fun. Villars.]
12° Rassembler toute son attention pour ne s'occuper que d'une seule chose.
Je reçois à la fois quatre lettres de Votre Altesse royale.... je suis ébloui de tant de biens ; j'ai une peine extrême à me recueillir pour vous remercier [VOLT., Lett. au pr. roy. de Prusse, mars 1737]
Orbassan permettra que ce cœur étonné.... Se recueille un moment dans le sein de son père [ID., Tancr. I, 3]
Qu'on se recueille dans le silence et dans l'obscurité, le plus petit bruit ou la moindre lueur suffira pour distraire, si l'on est frappé de l'un ou de l'autre au moment qu'on ne s'y attendait point [CONDILL., Conn. hum. II, II, 3]
13° Terme de dévotion. Détacher son esprit des choses de la terre, se livrer à la méditation religieuse.
Ménager, chaque année, chaque mois, chaque semaine, et même chaque jour, quelque temps pour se recueillir [BOURDAL., Pensées, t. I, p. 83]
On demande assez communément des pratiques pour se recueillir au dedans de soi-même dans les différentes occupations de la vie [ID., ib. t. II, p. 41]
Au milieu des jeux et des assemblées où l'âme se dissipe et s'évapore ordinairement, la sienne se recueillait en elle-même [FLÉCH., Mar.-Thér.]
Il entre une autre fois dans un lieu saint, perce la foule, choisit un endroit pour se recueillir, et où tout le monde voit qu'il s'humilie [LA BRUY., XIII]
14° Rassembler toutes ses forces.
Dans les maux violents, la nature se recueille tout entière [FLÉCH., Duch. de Mont.]
15° Se résumer.
Donc, messieurs, pour me recueillir en trois paroles, vous voyez.... [PATRU, Plaidoyer X]
16° Être inféré, conclu.
Cela se recueille manifestement de ce qu'il [saint Thomas] croyait que l'Évangile eût été prêché par toute la terre dès le temps des apôtres [LA MOTHE LE VAYER, Vertu des païens, I, État de la grâce.]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Et tous les cuers [des morts] en paile recuillir [, Ch. de Rol. CCX]
    Il passe avant, le don en requeillit [, ib. CCXXXI]
  • XIIe s.
    Mors est Herbers, ice saichiés de fi : De sa grant terre ai le don recoilli [, Raoul de C. 40]
    Jo ving en plusieurs lius que li reis out sais z ; N'i esteit nuls des hostes ne povre recuilliz [, Th. le mart. 61]
    Cil de Chariathiarium vindrent ; l'arche recuillirent e enmenerent e honestement herbergerent [, Rois, p. 23]
  • XIIIe s.
    [Les bassins] Qui l'aigue versent et recuellent [, Partonop. V. 1043]
    Car icil rekeut ki plus semme [, Roman de Mahomet, p. 75]
    Alons i prendre port, et requeillons les viandes et les blés [VILLEH., LXII]
    Assez ot de tableterresses [joueuses], Qui moult savoient bien joer, Et ne finoient de ruer Le tymbre [tambour] en haut, si recuilloient Sor un doi, c'onques n'i failloient [, la Rose, 762]
    Sire, fis-ge à Bel-Acueil, Ceste promesse en gré recueil [, ib. 2820]
    Mais voirs [vrai] est que se li sergans n'avoit recoilli les deniers et il me disoit.... [BEAUMANOIR, XXXIV, 6]
    L'une des foiz requeilli [reçut] Guillaume de Boon le pot de feu gregeoiz à sa roelle [sur son bouclier] [JOINV., 228]
    Au requeillir [retour] que nous feismes en nostre nef, il nous failli un de nos mariniers [ID., 286]
    Avant que Damiete fust rendue, avoit l'en recueilli la royne en nos nez [navires] et toute nostre gens qui estoient en Damiete [ID., 248]
  • XIVe s.
    Car apriès ciaux [ceux] qui les blés cuellent, En awost, vont cil qui recuellent Ce qui lor ciet [tombe], et si l'assamblent [J. DE CONDÉ, t. II, p. 305]
    Requeillez et mettez d'une part [, Ménagier, II, 5]
  • XVe s.
    Ces archers estoient recueillis et alliés plus de six mille ensemble [FROISS., I, I, 31]
    Point ne s'espargnoit, mais se tenoit tout devant en très bon convenant, et recueilloit les horions moult vaillamment.... [ID., I, I, 86]
    Si fit bien matin recueillir en grant haste tentes et trefs et trousser, et se mit à chemin.... [ID., I, I, 319]
    De premiere venue, il y eut dur encontre et fort boutis ; et s'adressa le roi [d'Angleterre] dessus messire Eustache de Ribeumont, lequel estoit moult fort chevalier et hardi et de grant emprise, et qui recueillit le roi moult chevaleureusement, non qu'il le connust, ni il ne savoit à qui il avoit à faire [ID., I, I, 328]
    Les ungs les recueilloient [les envoyés] avec grosses parolles et grosses menaces [COMM., II, 3]
    Et puis retourna en son pays, où il fut recueilli à grant gloire [ID., II, 4]
    Et se leurs gens en bataille nous chargent, nostre avant garde viendra au devant de nous qui nous recuildra [, le Jouvencel, p. 65, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Il me semble raisonnable que meshui je m'appile et me recueille en ma coque, comme les tortues [MONT., IV, 117]
    Recueillant leurs discours [des doctes] comme des oracles [ID., 2, 136]
    Je me contente d'une mort recueillie en soy, quiete et solitaire [ID., IV, 111]
    Il n'estoit pas de ceux qui laissoient tomber le bien en terre sans le recueillir [MARG., Nouv. XXVIII]
    Les femmes du pays recueillirent humainement Ariadne [AMYOT, Thésée, 24]
    C'est ce que nous avons pu recueillir, qui soit digne de memoire, des faicts de Romulus et de Theseus [ID., Thés. et Rom. 1]
    Hoc age : c'est un advertissement aux assistans, de soy recueillir pour penser à ce qui se fait [ID., Numa, 24]
    Recueillir les voix [ID., Publ. 11]
    Grande moisson l'obeissant recueille [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. recoillir, recuelhir, reculhir ; cat. recullir ; espagn. recoger ; portug. recolher ; ital. raccogliere ; du lat. recolligere, de re, et colligere, cueillir.

recueillir

RECUEILLIR. (Il se conjugue comme CUEILLIR.) v. tr. Rassembler les fruits d'une terre, en faire la récolte. On a recueilli beaucoup de blé, beaucoup de vin, beaucoup de fruits cette année. C'est un pays où l'on ne recueille ni blé ni vin. Il vieillit; on dit plutôt Récolter.

Fig., Recueillir du fruit de quelque chose, En tirer de l'utilité, du profit. Il n'a recueilli aucun fruit de ses travaux. Le fruit qu'il a recueilli de ses lectures. Vous faites bien des sacrifices, mais un jour vous en recueillerez le fruit.

Fig., Il a recueilli ce qu'il avait semé, Ses actes ont produit leurs justes conséquences, ont eu leurs effets naturels. On dit aussi : Il recueille les bénédictions, la reconnaissance, etc.

RECUEILLIR s'emploie figurément en parlant des Biens qu'on reçoit par vole d'hérédité. Recueillir une succession, un héritage. Recueillir les fruits d'une succession.

Il signifie encore Rassembler, ramasser des choses dispersées. Recueillir les épaves d'un naufrage. Recueillir les débris d'une armée. Il a recueilli ses articles de revue en volume.

Il s'emploie aussi figurément dans cette acception. C'est un homme qui s'amuse à recueillir tous les bruits, toutes sortes de nouvelles. Il a recueilli beaucoup de faits pour l'histoire dont il s'occupe. Je veux recueillir les sentiments de mes amis.

Recueillir les voix, les suffrages, Prendre les voix, les suffrages, les avis de ceux qui se trouvent dans une assemblée où il s'agit de décider quelque chose. Il signifie aussi Avoir les suffrages dans un vote. Il a recueilli de nombreux suffrages.

Recueillir ses esprits, ses idées, Rappeler ses esprits, ses idées, son attention, afin de s'appliquer à l'examen de quelque chose. Après qu'on lui eut donné le temps de recueillir ses esprits. Laissez-moi recueillir mes idées.

Recueillir ses forces, Les rassembler pour les porter toutes sur quelque point, pour faire ou pour supporter quelque action qui exige toute la vigueur dont on est capable.

RECUEILLIR signifie aussi Compiler, réunir en un corps plusieurs choses de même nature éparses dans un auteur, dans plusieurs auteurs. Il a recueilli les plus beaux passages de cet écrivain. Recueillir des sentences, des bons mots, des exemples, etc.

Il signifie encore Recevoir ce qui tombe, ce qui découle. Recueillir de la gomme, de la résine, de l'encens, de la manne. Recueillir le suc d'une plante. Recueillir l'eau de pluie dans une citerne.

Il s'emploie aussi figurément dans une acception analogue. C'est moi qui ai recueilli son dernier soupir.

Il signifie encore Recevoir humainement et charitablement chez soi ceux qui sont dans le besoin. Il a recueilli les naufragés. Il recueillait les pèlerins, les religieux. Il l'a recueilli dans son malheur.

SE RECUEILLIR signifie Rassembler toute son attention pour ne s'occuper que d'une seule chose. J'ai besoin de me recueillir. Se recueillir en soi-même. Se recueillir au-dedans de soi. Après s'être recueilli quelques instants, il s'exprima en ces termes.

Il signifie spécialement, en termes de Dévotion, Détacher son esprit des objets de la terre et le ramener en soi, pour se livrer à la méditation religieuse, à de pieuses contemplations. Chaque jour elle va dans son oratoire et y passe quelque temps à se recueillir.

recueillir

Recueillir, Excipere, Recolligere, voyez Cueillir.

Recueillir dix muis en un arpent, Arare decem medimna ex iugere.

Recueillir ce qui tombe, Tollere quod excidit.

Recueillir en un vaisseau, Colligere in vas.

Recueillir de son labeur beaucoup de froment, Exarare multum fromenti.

¶ Doucement et gratieusement recueillir aucun, Blande ac benigne hospitio accipere.

Recueillir quelqu'un et l'accoller, Brachiis aliquem excipere.

Recueillir aucun par une grande huirie, Excipere aliquem clamore.

Il n'y a personne qui recueille mieux les gens, ou qui les traicte mieux, Nemo melius prorsus hominem accipit.

¶ Recueillir fruict d'un arbre, Percipere fructum ex arbore.

Recueillir les propos d'aucun, Sublegere sermonem alicuius.

Recueillir sa robbe en façon d'un tablier et en giron, Sinum ex toga facere.

Recueillir ce qui semble meilleur en lisant les autheurs, Libare, Excerpere, Seligere.

Comme il appartient de faire à ceux qu'on doit recueillir comme son hoste, Hospitaliter.

Arts dignes d'estre recueillies, Assumptione dignae artes.

Synonymes et Contraires

recueillir

verbe recueillir
1.  Rassembler des choses.

recueillir (se)

verbe pronominal recueillir (se)
S'absorber dans ses pensées.
Traductions

recueillir

einernten, einsammeln, sammeln, schneiden, akzeptieren, annehmen, auf sich nehmen, aufnehmen, eingehen auf, einwilligen in, entgegennehmen, hinnehmen, im Empfang nehmen, sich gefallen lassencollect, gather, harvest, pick up, raise, take in, accept, accredit, admit, assemble, garner, receive, shelterrapen, verzamelen, collecteren, innen, inzamelen, oogsten, plukken, bijeenbrengen, ontvangen, erven, opnemen, opvangen, aannemen, accepterenירש (פ'), ליקט (פיעל ), לקט (פ'), קיבץ (פיעל), יָרַשׁ, לִקֵּט, לָקַטaanvaar, afoes, bymekaarbring, neem, uithaal, versamelacceptar, acollir, agrupar, col·leccionar, col·lectar, collir, compilar, rebre, recollirpřijmout, sbíratacceptere, høste, modtage, samle, sige ja tak tilδέχομαιakcepti, kolekti, rikolticosechar, aceptar, acoger, admitir, coleccionar, recibir, recolectar, tomarkerätä, korjata, ottaa vastaanakceptál, elfogadsamþykkja, þakkaraccogliere, accettare, accogliereacciperegodta, takke ja tilprzyjmowaćaceitar, acolher, admitir, ceifar, colher, receber, toparaccepta, aduna, colecta, culege, primiпринимать, собирать, собратьförsamla, hösta, samla, skörda, tacka ja tillpokeaalmak, biriktirmek, kabul etmek, toplamakсъбира收集수집 (ʀəkœjiʀ)
verbe transitif
1. réunir recueillir des informations recueillir de l'argent
2. faire venir chez soi recueillir qqn

recueillir

[ʀ(ə)kœjiʀ] vt
[+ informations, renseignements] → to collect
recueillir les propos de qn (= interviewer) → to note down sb's words
(= accueillir) [+ réfugiés, chat] → to take in
[+ voix, suffrages] → to win [ʀ(ə)kœjiʀ] vpr/vi
(= penser à un défunt) → to meditate
se recueillir sur la tombe de qn → to meditate at sb's grave
(RELIGION) → to meditate
(= se concentrer) → to meditate